REFLEXION

BETHIOUA : Les habitants du camp 4 réclament depuis 32 ans le téléphone fixe



A l'heure où la nouvelle technologie du MSN  vient d'être mise en service par le ministère de la communication revoilà  des centaines d’habitants  du village Sonatrach 04 dans la localité d’Ain El Bia, n’ont pas accès au téléphone fixe. La cause invoquée à l’endroit de demandeurs de lignes, depuis des années, malgré l’existence du  réseau du téléphone au niveau de cette zone, située tout près du camp 05 tout juste en face, à quelques mètres seulement du moment où le camp 05 est équipé de lignes téléphoniques  depuis une décennie. Aussi, les résidants du camp 04 n’arrivent pas à admettre leur «privation» des bienfaits de ce moyen de communication universel qu’est l’Internet, alors qu’ils habitent une aussi grande commune du chef-lieu de wilaya d’Oran.Ne voulant pas croire aux arguments de l’insécurité et autres vols de câbles alors que le camp 04 est doté d’une unité de sécurité.Les demandeurs de ces lignes de téléphone fixe interpellent les services concernés d’Algérie Télécom et de la wilaya pour les doter d’un réseau de la téléphonie fixe. Il apparaît que le retard est immense dans la mise en place de cette commodité de base qu’est le téléphone fixe, puisque ce village du  chef lieu de la commune d’Ain El Bia demeure exclu de ce programme. Les citoyens concernés ne trouvent pas d’explications pour cette situation et saisissent la presse comme première action. Pour y pallier, les villageois et à travers l’association du village, interpellent les autorités locales, dont le premier magistrat de la wilaya. En effet, dans le document adressé aux autorités dont le wali, l’association du camp 04  demande « la réhabilitation des routes  du village qui sont  dans un état déplorable » et souhaite « une commission d’enquête au sujet du projet d’assainissement », dont le retard, selon le document, « a dépassé les limites ».  A souligner que le village en question relève de la commune du chef-lieu de la daïra de Bethioua  et est à l’abandon sans aucune commodité.                               

Medjadji. H
Dimanche 16 Juin 2013 - 08:34
Lu 142 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+