REFLEXION

BETHIOUA : Les habitants demandent une agence d’Algérie Telecom et une banque

La ville de ‘’Sidi Amar’’ qui a le statut de daïra, depuis le dernier découpage administratif effectué en 1984, reste toujours attachée à de nombreux services d’Arzew, ce qui est tout à fait contraire aux objectifs qui lui avaient été assignées, à savoir rapprocher l’administration des citoyens.



Cela fait maintenant 29 années que Bethioua  a le statut de daïra, mais tous les services qui devaient l’accompagner ont du mal à s’installer. Nous avons dû nous mobiliser, à plusieurs reprises, pour voir quelques subdivisions pour réclamer l’ouverture d’une agence d’Algérie Telecom et des banques», nous déclarent des citoyens de cette région.  « Pourquoi créer une daïra lorsqu’on ne peut pas lui offrir toutes les commodités nécessaires ? Jusqu’à quand allons-nous nous déplacer à  Arzew  pour régler  une facture du téléphone  et une demande d’arrangement ?», s’interrogent nos interlocuteurs. Les citoyens de Bethioua  clients de la BEA, du CPA et du  BNA  doivent parcourir plusieurs kilomètres pour arriver à l’agence d’Arzew  où ils doivent consommer des montagnes de patience, en pleine queue interminable, pour pouvoir retirer leur argent.                   

Medjadji. H
Mardi 17 Décembre 2013 - 16:33
Lu 123 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+