REFLEXION

BETHIOUA ET AIN EL BIA (ORAN) : Les jeunes chômeurs en ont marre d’attendre des postes de travail



Dans les deux communes industrielle de Ain El Bia et de  Bouthioua , des jeunes chômeurs sont venus protester contre leur situation. La plupart d’entre eux sont  des  techniciens en  tuyauterie et  soudeurs  homologués qui ont toujours revendiqué des postes de travail depuis longtemps et rien que des promesses, ce qui d’ailleurs les a poussés à fermer l’accès du camp Sonatrach 6  aux étrangers, un acte pour lequel  ils ont été  incarcérés à la prison  d’Arzew et condamnés   à  des peines d’emprisonnement allant de 2 à 04 mois. Néanmoins, cela date de plus de 10 mois  et les promesses faites par les autorités locales n’ont pas été tenues. C’est ce qui a poussé ces jeunes  à s’interroger dans  les rues et cafés des deux  villes de  Ain El  Bia et de Bethioua « Cela fait des mois et des mois que nous attendons l’application des instructions gouvernementales. Mais depuis l’été 2012, nous ne travaillons pas et nous sommes condamnés à subir le chômage. Nous perdons espoir », a affirmé Amar  un  jeune marié âgé de 30 ans résident à Bethioua . Selon les personnes initiatrices de ces « rassemblements pacifiques », l’objectif est simplement d’ « interpeller les pouvoirs et l’opinion publique pour leur dire que nous avons été trahis par les responsables chargés de notre dossier », a précisé  Benyoub un autre  chômeur de Ain El  Bia ,âgé d’à peine 25 ans.Les jeunes de Ain El Bia et de Bethioua ne sont pas les seuls chômeurs à manifester leur mécontentement dans la rue. Depuis plusieurs mois, des protestations de chômeurs ont, en effet, touché plusieurs communes de la  wilaya d’Oran surtout ceux des villes pétrochimiques  à l’image de ceux  d’Arzew, d’El Mohgoun, de HassiMefsoukh et deGdyel. À Laghouat, le 23 mars dernier, des milliers de manifestants se sont indignés contre le régionalisme et les difficultés rencontrées par les gens du sud du pays pour trouver du travail. Le 13 avril, 2 000 jeunes sont descendus dans la rue à Ghardaïa. Et le 15 juin une marche des chômeurs a eu lieu à Béjaïa.             

Medjadji.H
Mercredi 26 Juin 2013 - 16:41
Lu 234 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+