REFLEXION

BETHIOUA : Couverture sanitaire insuffisante



La commune de Bethioua compte parmi les circonscriptions les plus mal loties en matière de santé publique.  Elle dispose d’une polyclinique implantée au chef-lieu communal, ainsi que deux unités de soins, dont l’une est située à Arraba et l’autre à Granie. Ce sont en tout, les infrastructures sanitaires dont dispose cette circonscription rurale déshéritée. Des villages reclus, à l’image de Houaoua,  ou encore Bouachria, sont dépourvus de la moindre couverture sanitaire. « Ici, il n’y a ni médecin, ni infirmier, ni salle de soins. Pour le moindre bobo, il faut rallier le chef-lieu ou crever à la maison », dira aigri, un habitant de Bouacheria. La situation n’est guère plus reluisante à Houaoua, où il n’y a pas un médecin ou un quelconque agent paramédical. « Telle une malédiction, le dénuement nous a toujours collé aux basques, à croire que nous n’avons qu’une existence formelle aux yeux de nos augustes responsables », fulmine un retraité du village. Au village Araba, et en dépit de l’existence d’une unité des soins, les citoyens nous confient être souvent obligés de se déplacer à Bethioua. « Quand ce n’est pas la salle qui est fermée, c’est un produit qui fait défaut, et qu’il faut aller chercher 7 Km plus loin », affirme, désabusé, un habitant du village.  Au niveau de la polyclinique de Bethioua, avons-nous constaté, il est offert des prestations en médecine générale, en stomatologie et en soins infirmiers. Cependant, des lacunes sont signalées. « A quoi bon disposer d’une polyclinique, quand nos femmes sont obligées de faire 20 ou 30 Km pour aller accoucher à l’hôpital d’El Mohgoun? », s’interroge un quadragénaire du village Granine. En sus de l’absence d’une maternité rurale, l’indisponibilité d’un point d’urgence permanent est unanimement décriée. « On prie chaque jour pour ne pas tomber malade pendant la nuit, car nous n’avons ni moyens de transport, ni médecin pour nous assister », se lamente un citoyen de Bouacheria.   

Medjadji H
Samedi 2 Février 2013 - 11:09
Lu 183 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+