REFLEXION

BENI-SAF (AIN TEMOUCHENT) : Une formation pour des enseignants sur les droits de l'enfant

Sous l’égide de l'UNICEF et le centre d'information et de documentation sur le droit de l'enfant et la femme d’Alger et en coordination avec la direction de l’éducation d’ Ain Témouchent, la fondation algérienne de sauvegarde des droits des enfants de la wilaya d’Ain Témouchent dont le siège se trouve à l'ex- école Belhadj Kheira de Beni-Saf, a organisé, durant quatre jours, une formation à l'attention d'une quinzaine d'enseignants et enseignantes du cycle primaire.



L’objectif de cette formation est d’acquérir des techniques d'animations à travers des jeux éducatifs sur le thème des droits de l'enfant. Le premier jour a été inauguré par la directrice du C.I.D.D.E.F. Nadia Ait Zai sur une initiation à la convention des droits de l'enfant (présentation et explication de la convention) ainsi qu'à la législation algérienne en matière de protection de l'enfant et les diverses conventions ratifiées par notre pays dans ce domaine. Le deuxième et troisième jour ont été animés par la psychologue cadre de jeunesse Ouiza Kebbas en initiant l'utilisation du manuel pédagogique (mieux connaitre tes droits).  Il a été question à travers le jeu de découvrir de manière pratique avec plaisir, amusement et confiance, les droits de l'enfant. L'oratrice a, parmi les thèmes soulevés, fait savoir aux présents l'importance de travailler avec les personnes ressources et transmettre à nos enfants de vivre dans la tolérance et contribuer à former un bon citoyen conformément à la pyramide de MASLOW où le citoyen exemplaire doit exprimer ses besoins, gérer ses conflits, communiquer, respecter les limites, réaffirmer sa place et respecter celle d'autrui, distinguer les faits des jugements et être conscient de ses émotions et capacité de les gérer. A la fin de la formation, les participants seront en capacité de démultiplier et de reproduire la méthodologie d'une part en direction des collègues en organisant des temps de formations et d'autre part prévoir des journées de sensibilisation en direction des élèves, des diplômes seront remis aux enseignants après évaluation de leurs capacités. Pour rappel, cette tournée du CIDDEF a débuté depuis décembre 2015 et a permis de visiter plusieurs wilayas du pays où les associations activent dans le domaine de la défense des droits des enfants et celle de la femme. Profitant de notre présence au siège de la fondation nouvellement inauguré par le wali de la wilaya, la présidente, en l’occurrence Ouhcine Karima, a lancé un appel aux responsables concernés pour l’application des décisions émises concernant le squat d'une partie de la fondation par un citoyen mitoyen et sa récupération conformément à la loi en vigueur et dont les pièces en sa possession font foi.                                   

H. Bouna
Lundi 2 Mai 2016 - 18:15
Lu 249 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+