REFLEXION

BENI SAF (AIN TEMOUCHENT) : Les riverains de l’hôpital vivent un véritable calvaire



Les habitants riverains de l’hôpital de Beni Saf vivent un véritable calvaire dû essentiellement à la fumée que dégage l’incinérateur indisposant les riverains qui se disent menacés dans leur santé à la lecture de la lettre adressée par une cinquantaine d'habitants à tous les responsables concernés par cet incinérateur  même installé il y a seulement quelques   mois, la densité de sa fumée a augmenté. Un voisin  de l’hôpital nous dira que « Les fumées que dégage cet incinérateur indisposent les habitants à cause de son odeur désagréable et à cause des pathologies diverses telles que la fièvre, typhoïde, la toux et la tuberculose car la fumée pénètre dans nos cuisines et des relents se posent sur les aliments, il ne faut pas être médecin pour comprendre qu'il se pose un problème de santé publique ». Dans un autre contexte, un responsable de l’hôpital nous dira que l’établissement hospitalier va acquérir un banaliseur qui remplacera l’incinérateur, l’opération est inscrite pour l'année en cours et le banaliseur sera apte à neutraliser complètement les germes sans dégager de fumée ni secréter de liquide les rendant assimilables aux ordures ménagères.                

H. Bouna
Lundi 27 Octobre 2014 - 16:13
Lu 238 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+