REFLEXION

BENI SAF (AIN TEMOUCHENT) : La plage du puits risque de disparaître



Plusieurs citoyens commencent à voir un fait qui risque d'avoir des répercussions négatives dans un proche avenir.  En effet, la surface sablonneuse pour estivants de la plage du puits de Beni Saf est en flagrante diminution.  Les extrémités de la plage sont devenues démunies de sable et la largeur de la bande sablonneuse s'est rétrécis lamentablement par conséquent, les riverains sont très inquiets, les vagues s’échouent à même leurs habitations en bord de mer Boucif rais de la première heure nous dira qu'il a prédit cette situation depuis 2010.  Il a donné une explication simple, claire et précise du phénomène que les décideurs n’ont pas voulu entendre car cela relève de la mafia  du  sable, des personnes qui restent intouchables.  Il dira que les opérations de dragage sont opérées depuis la période coloniale afin de diminuer l'ensablement de la rentrée du port de pêche.  Le sable récupéré a été mal utilisé.  En effet, au lieu de le décharger au large comme autrefois actuellement il est revendu, ce qui laisse un large espace de l'eau d'avancer vers la plage du puits laquelle risque de disparaître.  Il n'y aura aucun grain de sable sur la plage autre solution préconisée par notre interlocuteur c'est de placer des blocs sur toute la longueur de la plage de l'aquarium jusqu’à l’école de pêche a mi profondeur ce qui diminuera l'avancée de l'eau et préservera le sable existant. .                                

H. Bouna
Dimanche 28 Décembre 2014 - 09:21
Lu 576 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+