REFLEXION

BENI-SAF (AIN TEMOUCHENT) : L’ADE, au milieu de nulle part !



Certains citoyens de la commune de Beni-Saf ont pris attache avec le journal, afin de déplorer l'endroit très éloigné et ne présentant aucune mesure de sécurité du siège de l’algérienne des eaux (ADE), mitoyen à l’abattoir communal. Et pour cause, il est enfoui entre les arbres. La route qu'empruntent les abonnés afin de réclamer leur facture de consommation d'eau est tellement dégradée, que même un char trouverait des difficultés pour y passer avança un citoyen, un autre a soulevé le problème de l’insécurité des employées en majorité des femmes. Nos interlocuteurs souhaitent de la respectable entreprise, l’ouverture de nouveaux bureaux au niveau des quartiers, afin de soulager le pénible déplacement surtout des vieux et vieilles jusqu’au siège.

H. Bouna
Samedi 13 Août 2016 - 16:10
Lu 366 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+