REFLEXION

BENI SAF (AIN TEMOUCHENT) : Des habitants d’Ouled Boudjemaa dans le désarroi



C'est devenu un rituel, une habitude que les habitants du douar Ouled Boudjemaa situé à l'entrée Est de la ville de Beni Saf, mitoyen à la cimenterie, constatent chaque jour leur douar crouler sous les ordures. La situation est telle que les ordures sont laissées par terre constituées des pneus et autres matériaux de construction ; certains chemins sont bloqués alors que les odeurs nauséabondes et les moustiques, les mouches et les chiens errants viennent étouffer un quotidien déjà morose. Mais la grande préoccupation des résidents rencontrés sur les lieux est la non finition des travaux entrepris pour le goudronnage des artères, voies d’accès et trottoirs, un véritable cauchemar persistant qui hante le quartier. Un habitant nous dira que malgré le projet de développement communal attribué par la commune, les travaux actuels qui s’éternisent sont bâclés et éphémères où la tricherie prédomine par manque d'ouvriers affectés à l’achèvement des travaux avant la saison hivernale. Si les autorités locales de leur côté font des efforts pour mettre fin au calvaire des habitants, les citoyens quant à eux espèrent que leur situation s’améliore le plus vite possible.    

H. Bouna
Lundi 16 Novembre 2015 - 17:13
Lu 83 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+