REFLEXION

BENABDELMALEK RAMDANE : Des associations féminines se prononcent en faveur de Bouteflika



La salle des fêtes de la municipalité de Benabdelmalek Ramdane s’est avérée exigüe, pour accueillir le nombre impressionnant de femmes, venues de tous les douars et déchras de la célèbre commune de l’ex Ouillis, ce haut lieu de la révolution armée, qui a vu  tirer les premières  balles annonçant le déclenchement de la lutte pour la libération du pays, et  l’honneur et le privilège d’assister à la mort au champs d’honneur du premier chahid de l’Algérie combattante, un certain 4 novembre 1954. Regroupées autour de la fille de feu Bordji Amar, un autre héros de la Dahra, mort les armes à la main, les onze associations féminines de la wilaya se sont données rendez vous, en ce haut lieu de la révolution, pour célébrer à leur manière et par leurs propres moyens, ce 8 Mars 2014   en honorant les filles de Chouhada et de moudjahidine de la région. Après la cérémonie de bienvenue, la parole fut donnée à Mr Bouchareb  Abdelaziz, chef de la daïra de Sidi Lakhdar, qui présenta ses meilleurs vœux à toutes les femmes de la région, tout en leur assurant le soutien de l’Etat algérien qui ne ménage aucun effort pour assurer à la femme algérienne tous ses droits. Il annonça qu’à l’occasion des élections présidentielles du 17 avril 2014, que toutes les mesures nécessaires ont été prises en vue de l’organisation d’un vote dans la transparence et la neutralité, conformément à la règlementation en vigueur et aux directives du gouvernement. L’intervention du coordinateur de la  wilaya  pour la défense du programme de la république fut axée sur les résultats concrets des mégaprojets qui ont fait sortir la nation algérienne du sous développement ; à l’image des universités qui font pâlir d’envie certains de nos voisins proches, de l’infrastructure routière et autoroutière qui rivalisent avec celles de plusieurs pays européens. Il citera, entre autre, l’importance donnée à  la femme dans toutes les structures étatiques sous la gouvernance de son excellence le président Abdelaziz Bouteflika, qui a permis à la gente féminine, trop souvent ignorée, d’être générale dans les différentes structures de l’armée, wali, chef de daïra, commandant de bord, présidente de cours et tribunaux de justices. Nos écoles, lycées et universités sont administrés et encadrés par de hauts cadres de la nation, par nos sœurs, filles et mères. Mr Bendahmane Abdelhamid, député et Mouhafadh du parti F.L.N de Mostaganem, insistera sur la présence en force au niveau des deux chambres de l’Assemblée Populaire Nationale et le Sénat. Nous sommes le seul pays au monde, qui a donné à la femme sa véritable place dans l’arène politique avec un taux de 30 pour cent. Du jamais vu, dans les annales de la scène politique, notre nation est donnée en exemple dans ce domaine. Je lance un appel à tous nos partisans pour entrer dans la bataille des élections, dans un climat de transparence et de respect et nous disons haut et fort aux autres prétendants que nous respecterons l’éthique de la déontologie de ce grand événement. Nous sommes dans un pays démocratique que foisonnent des journaux pour toutes les tendances et d’un paysage médiatique des plus libéraux. La cérémonie se terminera par une soirée, entre  gente féminine, sous le son  de la ‘’ghaita’’ Aissaoui et les chants rythmés des célèbres ‘’medahates’’.              

Cherifi B.
Dimanche 9 Mars 2014 - 17:11
Lu 172 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+