REFLEXION

BEDOUI DONNE UNE BOUFFEE D’OXYGENE A MOSTAGANEM : Levée de gel sur les projets de réalisation des 4 lycées

La visite du Ministre de l’intérieur, durant deux jour à Mostaganem ,a été fructueuse selon les autorités de la Wilaya ainsi que les échos venus de la population de la wilaya de Mostaganem et comment dire le contraire, puisqu’une grande majorité des projets, notamment les infrastructures de l’Education nationale gelés par l’Etat suite à la rationalisation des dépenses pour faire face à la crise du pétrole, ont été débloqués.



En effet, nous apprenons que le Ministre a, officiellement, levé le gel sur les 4 projets de réalisation de quatre lycées à travers la Wilaya lesquels ont été mis en veilleuse, et vont enfin voir le jour d’ici peu de temps. Quant au projet, le plus grand souci pour les citoyens de la ville, et qui a été un casse-tête pour les autorités, il a été finalement retenu par le Ministre de l’intérieur. Il s’agit, évidemment, de la réalisation du Centre d’Enfouissement Technique (CET) des ordures ménagères. Rappelons aussi, qu’une autre bouffée d’oxygène  de 90 milliards de centimes va booster l’investissement agricole dans la zone  des ‘’Bordjia’’  qui va accueillir un bassin laitier de 10.000 vaches laitières  pour produire près de 330.000 litre/jour  soit l’équivalent de 40% de la production laitière nationale. Ceci dit, Mostaganem sera un pôle d’excellence dans la production de lait et son exportation. Convaincu de l’utilité de cette zone d’investissement agricole, le Ministre a insisté sur la concrétisation de la feuille de route du Wali pour la gestion du montage financier proposé par ce dernier, à savoir ; le partenariat dans le financement entre l’Etat, l’investisseur et les banques. L’investisseur contribuera à hauteur de 15% et le reste, entre l’Etat et les banques. Les 90 milliards seront orientés vers la viabilisation et l’électrification de la zone des ‘’Bordjia’’ qui couvre environ, 1800 hectares. Dans le même sujet, le Ministre a apprécié la politique suivie par Mostaganem, pour l’après pétrole, et qui verse dans la diversification de l’économie agricole, à savoir : la production, la transformation et même le transport agricole et là, il faut préciser que le Ministre de l’intérieur est allé plus loin encore pour concrétiser la demande du wali relative à  la réalisation d’une aérogare à Mostaganem  et  retenir Mostaganem comme Wilaya pilote dans le fret agricole. Ainsi, la demande de l’aérogare est prise en considération dans un volet plus grand et au futur la réalisation d’un aéroport de fret agricole. Et bien-sûr, en incluant une ligne de transport interne de voyageurs. Pour la réalisation du CAC, du 3ème bassin du port et de la réhabilitation du vieux patrimoine, le Ministre était clair : pas de promesses mais, il assure de défendre ces projets devant les instances concernées. Il a dit en toute sincérité : « Mostaganem aura son CAC et son 3ème  bassin mais avec le temps. On gère une situation financière et l’Algérie, qui a combattu le terrorisme seule, pourra sortir de cette crise financière, seule, avec ses hommes et ses propres moyens ». Pour le vieux bâti, le Ministre a rassuré quant à la prise en charge du financement de l’étude et, pour le CAC, le Ministre a annoncé la visite de son collègue, le Ministre de la Santé en commentant que : du moment que Mostaganem à un nouveau CHU à Kharrouba, il est possible de réaliser un bunker au sein de l’hôpital et ça, c’est l’affaire du Ministre de la Santé.

 

Younes
Vendredi 29 Avril 2016 - 16:52
Lu 1712 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+