REFLEXION

BECHAR : Point de presse sur la rentrée scolaire



BECHAR : Point de presse sur la rentrée scolaire
Ce 13 septembre courant est le jour officiel de la rentrée scolaire de 2010-2011, comme dans tout le pays. Selon la direction de l'éducation de la wilaya de Béchar. 72000 élèves tout cycle confondu ont rejoint les établissements scolaires des 21 communes que compte la wilaya. Le coup d'envoi de cette rentée a été donné par le directeur de l'éducation à partir du C.E.M Lahbib Mohamed de la zone bleue avec toutes les commodités et dans les meilleures conditions sécuritaires. Le secteur de l'éducation a bénéficié dans le cadre du plan quinquennal 2010-214 d'un grand nombre de projet et ainsi que des renforcements des structures éducatives qui ont été réalisées dans le programme 2005-2009. En matière de place pédagogique dans les classes a diminué par rapport à l'année précédente de 46 élèves par classe, cette année le nombre est de 26 élèves par classe cela concerne le cycle primaire. Parallèlement à ça la cartographie scolastique a connu un développement dans la politique générale de l'habitat, l'urbanisme et le développement du territoire de la wilaya. Au siège de direction de l'éducation nationale de Bechar, un point de presse s'est tenu avec le directeur du secteur pour valoriser les efforts qui ont été déployés par l'état principalement. Le directeur a signalé que la modernisation de la gestion est une évidence qui doit fonctionner avec tous les indicateurs qui sont les articulateurs des moyens de performances du système éducatif dans toutes ses dimensions scolaires avec les contrats efficaces dans le sud du pays. Ces dernières années le développement a été reconnu très positif au détriment de l'encadrement pédagogique de toute la wilaya. En outre, les associations des parents d'élèves ont joué un rôle très important et efficace. Les associations ont bien fait avancer la relation foyer- école garantissant l'aptitude d'un suivi rigoureux de la scolarisation. Les absences de complaisances font effectivement quelques traces. On signale le congé de maternité durant les mois février jusqu'au mois de juin perturbe des fois l'atmosphère de l'enseignement lorsque les examens sont prononcés. Néanmoins, la numérisation du système éducatif est à pied d'œuvre pour être généralisé dans tous les domaines pour l'informatisation des établissements scolaires de la wilaya sans exception. Cela garantira le contrat d'efficacité de l'établissement et aussi la création d'un site d'Internet. Ces projets de l'outil informatique permettront une meilleure évaluation des activités des services. Une cellule de communication est utile pour assurer une cohésion qui relie l'instructeur, l'élève et le parent d'élève. Cette cellule sera gérée par une commission au niveau de la direction de l'éducation de la wilaya. Ces méthodes déterminent le fonctionnement de chaque classe pour l'évaluation pédagogique des disciplines avec un plan d'action personnalisé. Dans les zones éparses les nomades sont en mouvement et représentent des perturbations pour leurs enfants scolarisés. On signale, des internats primaires sont réalisés à Béni-Ounif et Tabelbala. Ces opportunités feront l'objet d'assurer aux enfants des nomades un suivi régulier durant toute la saison scolaire. Des structures scolaires sont en cours de réalisation. On note 4 écoles primaires, 6 C .E.M et 5 lycées ainsi que 10 cantines scolaires réceptionnées. S'agissant des salles de classe, on enregistre à travers toute la wilaya 1483 classes pour le primaire, 752 classes pour le moyen et 387 classes pour le secondaire. Le personnel de l'encadrement pédagogique scolaire compte 694 pour le secondaire, 1236 pour le moyen et 144 pour le primaire. Les élèves scolarisés entre fille et garçons le nombre au primaire est de 34144, au moyen est de 2586, au secondaire est de 10540 élèves. Par ailleurs, la wilaya est dotée de 43 bus pour assurer le transport scolaire dans les différentes communes de la wilaya. On signale que 27461 élèves des familles démunies ont bénéficié gratuitement de livres pédagogiques et 8000 trousseaux scolaires pour les 21 communes. La direction de l'éducation de Bechar a enregistré un taux de redoublement pour le primaire de 9,8 %, pour le moyen un taux de 19% et au secondaire un taux de 27,7 %. Concernant la déperdition scolaire, on enregistre pour le primaire un taux de 0,3 %, pour le moyen 8 % et pour le secondaire un taux de 5,7 %.

Mohammed Smail
Mercredi 15 Septembre 2010 - 00:01
Lu 912 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+