REFLEXION

BECHAR : Où va le prix du poulet ?



Les producteurs avicoles jouent à cache-cache en faisant vendre le kilogramme du poulet à n’importe quel prix.  L’Etat a exonéré les éleveurs de la TVA et des taxes douanières sur l’aliment de volaille et alors que la DCP de la wilaya de Bechar a mobilisé durant le mois de ramadhan des brigades de contrôle commercial de tous les produits alimentaires consommables notamment les viandes, il parait que ces vendeurs activent dans un sens de ruse trouvant les motifs et les prétextes pour marchander la viande blanche. Au mois d’Août dernier un seul dépositaire vendait le poulet à 230 DA. D’après les consommateurs, ils nous disaient que ce n’est qu’un scénario exprimant le marché parallèle pour faire croire que le kilogramme connaîtra une chute dans les mois à venir à savoir  septembre, octobre, novembre et décembre. Mais non. Cette deuxième semaine le prix est de 480 DA le KG. Un boucher avicole nous a signalé que la viande blanche est précaire à 500 DA. Les consommateurs se sont posés des questions : Est-ce que le prix est en hausse progressive à cause  de l’existence de plusieurs intermédiaires dans la chaîne de vente de poulet. ? Cette problématique reste fluctuante et oscillatoire pour que nul ne sache le prix exact et le pouvoir public sera en permanence malade pour trouver des solutions commerciales régulatrices à ce phénomène d’augmentation qui nous frappe sur toutes les matières nutritives qui persiste toujours. En outre, les justifications de part et d’autre sont toujours les mêmes et peut-être  que ces agissements le resteront pour toujours.                      

Mohammed Smail
Samedi 21 Septembre 2013 - 22:00
Lu 67 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+