REFLEXION

BECHAR : L’ADSL fait défaut dans toute la ville



A Béchar, la grande majorité des internautes qui se plaignent de la distribution et  de la gestion dans les quartiers du réseau ADSL. La connexion est tout le temps en panne.  Un projet (MSAN)  a été mis en œuvre pour l’amélioration de la qualité de service de tous les réseaux d’Algérie com pour rendre les internautes avides  de son utilisation, pour le changement de certaines nominations selon le choix de l’abonné pour exploiter ou bien se servir du réseau Internet. C’est le MSAN, (Multi- Service Access Node) ou le Noeud d'Accès Multi –Service qui  est une nouvelle technologie pour remplacer les circuits des câbles en fibre optique.  Les gens se sont bousculés et que certains passent en priorité selon les valeurs de la camaraderie et degré de la connaissance. Les internautes font le va et vient entre leurs domiciles et l’agence. Mais rien ne se fait pour le dépannage que des diatribes pour consoler les abonnés. Peut-être le personnel technique qui est chargé de l’installation du nouveau matériel ne maîtrise pas  la technique  de la distribution dans les quartiers. Dans ce cadre on paie l’abonnement pour le débit de, 1Mo/s pour 2 mois et 512 Ko/s pour 3 mois. C’est la première condition qui est  imposée obligatoirement sinon pas d’abonnement pour l’ancien système. Et  la ligne reste coupée encore c’est un  déboire. Ce malaise et cette humiliation ont  fatigué énormément le jeune et le vieux. Tous les exploitants de l’ADSL se plaignent de ses agissements qui ne cessent d’être répétés. La communication  est mal comprise et mal discutée entre l’employé de l’agence et  ceux qui réclament le dérangement. Souvent on vous dit, qu’aujourd’hui,  << nous sommes dépassés  >>. Demain ils nous  répètent aussi la même formule et le temps se comptabilise en gain d’argent au profit de l’agence qui prend à la légère toute parole de la personne dont sa ligne est coupée ou bien elle fonctionne mal. Ce travail médiocre n’a pas respecté les nouvelles technologies et le civisme des citoyens.  Où sommes nous ?   Alors !   
                   
 

Mohammed SMAIL
Mercredi 27 Février 2013 - 09:37
Lu 207 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+