REFLEXION

BECHAR : Inspection du périmètre agricole d’Abadla



BECHAR : Inspection du périmètre agricole d’Abadla
La daïra d'Abadla se situe à 90 kilomètres au sud ouest du chef-lieu de la wilaya de Béchar. Cette localité est connue comme plaine agricole du futur nommée la Mitidja du sud ouest. Le week-end dernier, la daïra d'Abadla a accueilli une délégation du ministère de l'agriculture de développement et des ressources hydriques. Cette délégation est représentée par monsieur Arib Makhlouf, inspecteur général des secteurs agricoles. Cette visite visait à dépoussiérer les périmètres agricoles des communes de Méchraa Houari Boumediene et celui de la commune d’Erg-Farradj. L'inspecteur général mettra en observation les différents investissements agricoles et connaîtra la situation du petit barrage qui sert pour l'irrigation des parcelles de terres agricoles qui sont gérées par les fellahs. En outre, ces derniers temps les drainages et les conduites d'irrigation ont connu des défectuosités par l'agression de la nature. Un nettoyage de ce petit barrage a eu lieu, il y a quelques mois. Sur site, la délégation a reçu des explications concernant les travaux, le fonctionnement et les opérations de distribution. La distribution est assurée par l'office d'irrigation des terres agricoles d'Abadla. On signale que l'irrigation s'est arrêtée depuis le mois de juillet dernier. L'inspecteur a visité le système de drainage sur son état qui présente beaucoup d'anomalies qui sollicitent de grandes études pour des réhabilitations. On remarque que les terres ont connu des remontées considérables de sel. L'inspecteur général a précisé que sa visite vise à déterminer et diagnostiquer les faits de la situation de l'agriculture actuelle de ce périmètre agricole à Abadla. Un rapport sera remis au niveau de sa tutelle ministérielle. Le directeur des services agricoles de Béchar a signalé à son tour à la délégation toutes les anomalies qui perdurent. Par ailleurs, l'agriculture n'a pas bien décollé pour assurer une productivité certaine pour un équilibre régional. Ce périmètre qui compte 5400 hectares doit jouer son rôle stratégique et durable en matière de ressources agricoles et garantir une politique de durabilité économique agricole dans la région.

Mohamed.Smail
Samedi 18 Septembre 2010 - 00:01
Lu 1254 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+