REFLEXION

BECHAR : Des perspectives et des horizons pour la formation professionnelle

A Béchar, la stratégie du secteur de la formation professionnelle s'est concertée et concrétisée d'après les programmes qui ont été tracés pour mettre en valeur tous les objectifs de la formation professionnelle dans tout le territoire national. Un métier est très nécessaire dans le monde du travail avec une main d'œuvre qualifiée qui doit être présente dans le temps et dans l'espace et sans doute qui doit répondre aux normes.



BECHAR : Des perspectives et des horizons pour la formation professionnelle
Pour une réussite, les objectifs doivent être atteints par le rapprochement des établissements de la formation à travers les jeunes demandeurs pour des formations. D'une part, le renforcement des capacités d'accueil avec la création de nouveaux établissements et d'autre part, l'évaluation et l'amélioration des conditions de vie parallèlement aux conditions de formation par l'acquisition de nouveaux équipements et matériels pédagogiques et aussi le remplacement qui est évident pour les équipements acquis avant 1995. L’atticisme de construction des bibliothèques des espaces virtuels et les terrains de sport avec ses diversités permettront des soulagements dans le cadre de l'humanisme. La diversification des modes de formation mettra en place l'équilibre des pédagogies appropriées des différents programmes pour les stagiaires, compte tenu des spécificités de la fourchette d'âge dans la région. Dans ce cadre, la philosophie globale (CFPA) pour l'enseignement, elle se généralise pour toutes les formations pédagogiques de l'éducation et l'enseignement supérieur (université). La wilaya de Bechar, dispose de 18 établissements de formation dont un institut national spécialisé, 9 CFPA et 8 sections détachées (annexes) en outre, un projet de réalisation d'un autre institut national est en cours de réalisation. Cela permettra de mettre en valeur le mode pédagogique  avec les autres instituts du territoire national pour faire face au grand nombre de demandeurs de formation du niveau 5 (technicien supérieur). D'autres projets pour la réalisation des CFPA à Béni-Ounif et à Béni-Ikhlef dont la capacité d'accueil de chaque centre est de 250 places pédagogiques et 60 lits pour l'internat. Notons que la réalisation des internats est en cours, notamment dans l'actuel institut et un autre internat au niveau de la daïra de Kerzaz. Deux objectifs sont en perspective pour la réalisation d'autres instituts pour renforcer davantage ces réalisations et surtout les grandes agglomérations telles que de la daïra de Béni-Abbès et celle d'Abadla dans les spécialités de l'hôtellerie-tourisme  pour la daïra de Béni-Abbès. D'autres opérations d'extension feront l'objet pour valoriser les sections détachées dans le but d'être érigées au centre de formation. Quant aux équipements, il y a  programme de livraison de ces derniers (équipements) qui sont techno pédagogiques. Le programme des années, de 2012, 2013 et 2014 doit être accéléré en prévision de la rentrée d'octobre de l'année en cours. L'accord a été signé par la wilaya  pour 24 équipements dans les différentes spécialités connues et d'autres qui sont nouvelles, comme paysagiste, PVC, traitement de l'aluminium, platerie moderne et ainsi que des matières liées à l'hôtellerie. Par ailleurs, actuellement le nombre total des stagiaires est de 8900 tout mode confondu. On remarque l'augmentation des stagiaires d'une année à l'autre, de 11% approximativement par rapport à l'année de 2011où le nombre était de 6500 stagiaires. Les spécialités des branches professionnelles de l'hôtellerie touristique, artisanat professionnel et l'agroalimentaire ont favorisé l'engouement et doit être encouragées. Néanmoins, la politique envisagée de ce secteur qui est la formation professionnelle, envers les autres partenaires est à l'écoute et répond aux attentes de tous les collaborateurs notamment la commission de wilaya de partenariat. La prise en charge de toutes les demandes de formation par des conventions a été signée pour l'amélioration des qualifications pour le partenariat dans le domaine du programme de la formation avec toutes les institutions. Le diapason est bien accordé pour la relance du professionnalisme pour l'économique local de chaque région du pays. Le directeur de wilaya de la formation professionnelle M. Noureddine Aïmeur, nous a précisé que tous les développements dans le domaine de la formation professionnelle à l'échelle nationale sont des concertations de commodité pour une émergence catégorique afin de faire face au monde du travail.    

Mohammed Smail
Mercredi 24 Avril 2013 - 09:06
Lu 399 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+