REFLEXION

BATIMAT TALIANE : 150 milliards pour la réalisation d’un complexe culturel moderne



La délocalisation des habitants de la cité en préfabriqué, dite « Batimat Taliane », à Oran, a fait saliver de nombreux promoteurs immobiliers qui convoitent son assiette foncière. La destination de ce terrain, situé à Es-Seddikia, un endroit idéal et commerçant, a, de ce fait, donné libre cours à tous les commérages. Certains y voyant, déjà, de gros bras enveloppant de leur influence la loi et s’accaparant les terrains. Pour couper court à toutes les spéculations, le wali d’Oran vient d’annoncer que le terrain récupéré abritera un important complexe culturel : « L’assiette foncière qui sera récupérée de la délocalisation des habitants de la cité « Batimat Taliane » sera utilisée pour la réalisation d’un mégaprojet culturel, qui n’a pas son équivalent à travers tout le pays », a affirmé M. Boudiaf sans donner plus de précisions. Cependant et selon des bribes d’informations qu’on a obtenues, les finances nécessaires pour réaliser ce complexe tourneraient autour des 150 milliards de centimes. Il y a lieu de souligner que le relogement des habitants de cette vieille cité, toute en préfabriqué et dont les délais de vie sont arrivés à terme, a été lancé à plusieurs reprises sans jamais avoir été mené à bout, les habitants trouvant toujours à redire sur les offres de relogement qui leur sont faites. Pour ne pas trop laisser durer cette situation, le wali a décidé de prendre le taureau par les cornes en rendant public « un relogement dans les prochains jours » des habitants de la cité.            

Rafik M
Dimanche 10 Février 2013 - 10:01
Lu 305 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+