REFLEXION

BATAILLE AUTOUR DU POSTE DU DIRECTEUR DE L’EPSP : Le DSP de Tiaret dénonce des manipulations

La grève provoquée par certains agents du secteur de la santé et précisément dans la polyclinique de Zaaroura, a fait réagir le premier responsable du secteur qui ne tarde pas à dénoncer une manipulation de la part des grévistes qui tentent d’imposer leur main basse sur l’EPSP et mettre aux enchères le poste du Directeur de cet institut.



Suite à la grève déclenchée par sept (7) éléments du filet social lesquels ont fermé le siège de l’EPSP de Tiaret implanté dans la polyclinique de Zaaroura, « Reflexion » s’est déplacé et a eu cet entretien exclusif avec le Directeur de la Santé Publique Monsieur Orfi Mahfoud, qui nous a solennellement déclaré ce qui suit : « l’EPSP de Tiaret se compose de 15 polycliniques, 20 salles de soins, 600 employés et quelques 260 agents relevant du filet social, nous avons lancé un examen professionnel pour la sélection de 6 postes budgétaires et suite à des problèmes, les résultats n’ont pas été affichés, il y a eu une combine et je n’ai pas marché. Ces grévistes n’ont pas été admis, ils ont essayé de faire marcher d’autres structures en but de généraliser la grève, j’ai envoyé une équipe d’inspection en vue de la sensibilisation pour que les autres soient calmés et que tout se fasse dans la transparence tout en notant que la dotation en poste budgétaire pose problème, ces grévistes imposent leurs diktat » : «  ou bien nous, ou bien on ferme le siège et devant cette situation les inspecteurs de la D.S.P ont été dépêchés pour établir un rapport sur la gestion de l’établissement dans sa globalité, déceler les anomalies, les forces et les faiblesses de cet établissement, le temps où une autre inspection vérifie la fiabilité des examens au niveau du C.F.P.A ».  « Conclusion faite, les résultats ont été affichés et malgré les contestations, j’ai tendu la main mais ces gens veulent imposer leur diktat, certains manipulateurs font partie de l’encadrement de l’établissement et cherchent coûte que coûte le poste de Directeur de l’EPSP. Ce Directeur depuis son installation,  est en congé maladie et je prévois son remplaçant et peut être que les 6 postes budgétaires seront annulés pour éviter le chaos à l’EPSP de Tiaret qui se trouve sur des rails en feux et attendez vous à une enquête qui va mettre à nu ceux qui ont failli à leur noble mission, conclut le D.S.P » et de notre côté, nous avons joint les grévistes qui nous ont déclarés qu’ils ne reculeront devant rien jusqu’à l’obtention de leurs droits.

Abdelkader Berrebiha
Samedi 30 Mai 2015 - 17:34
Lu 295 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+