REFLEXION

Aucune importation de blé dur jusqu’à la fin de 2012



Après une bonne récolte et des stocks reconstitués en début d’année courante,  l’Algérie n’importera plus de blé dur et d’orge pour le reste de 2012. «Nous pouvons dire que nous avons maintenant des quantités suffisantes de blé dur et d’orge pour répondre à nos besoins, nous allons donc importer uniquement du blé tendre pour le reste de cette année» a déclaré le, directeur de l’Office Algérien interprofessionnel des céréales (OAIC). Le même responsable a précisé que la récolte céréalière de cette année devrait se situer entre 5,6 et 5,8 millions de tonnes.  Et ce contrairement à l’année précédente quand les importations de céréales avaient atteint 7,42 millions de tonnes, le plus haut niveau depuis l’Indépendance de l’Algérie. Cette hausse des importations enregistrée l’an dernier, était justifiée par une mauvaise récolte à laquelle  s’était ajoutée la crainte d’une contagion des soulèvements du printemps arabe qui pouvait découler d’une éventuelle  flambée  des prix alimentaires.

Réflexion
Samedi 9 Juin 2012 - 11:30
Lu 312 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+