REFLEXION

Aucune concrétisation des promesses de Ould Abbès à Chlef

LE NOUVEL HOPITAL 240 LITS DE HAÏ CHORFA



Pour rappel, lors de sa dernière visite dans la région du Chéliff, le ministre de la santé, Djamel Ould Abbès n’a pas manqué de souligner devant le personnel médical et paramédical et les responsables des établissements publics de la wilaya, que le nouvel hôpital 240 lits situé à Haï Chorfa sera érigé en CHU. Cette déclaration a été faite par le premier responsable du secteur dans l’enceinte de l’ancien hôpital réalisé dans le cadre du programme d’urgence en préfabriqué à Chorfa. Le ministre a justifié sa décision en raison de la position géographique de la wilaya et l’existence d’une structure de ce genre entre Oran et Blida. Cependant pour réussir un tel avenir, le ministre a demandé aux responsables locaux de mettre en œuvre et de réunir tous les moyens matériels indispensables pour la concrétisation du projet. Prenant acte de l’hébergement de l’encadrement médical, Djamel Ould Abbès a insisté sur la nécessité et l’existence du logement pour les cadres du secteur afin de réunir toutes les conditions de travail. Quant au wali de la wilaya, ce dernier a confirmé la présence et la disponibilité permanente de ses administrateurs pour offrir toutes les conditions favorables pour l’accompagnement d’une telle mesure. D’un autre point de vue, le ministre n’a pas été du tout aisé du côté des travaux concernant la fourniture des équipements et les lenteurs enregistrées quant à la réception du matériel en question. Toujours est-il que les journées passent et repassent et l’hôpital n’a pas toujours ouvert ses portes. Les problèmes existent, mais à quel niveau. La situation n’a rien changé et la balle se trouve toujours dans le camp des responsables du secteur. D’une source proche qui a filtré du secteur, le problème dominant réside dans la fourniture des équipements sanitaires qui n’ont pu être réceptionés, dans la mesure où le fournisseur étranger a réclamé une augmentation de l’enveloppe à cause du retard enregistré dans l’enlèvement. Encore des frais supplémentaires et des retards non appréciés par les responsables..

M.Mokhtari
Lundi 10 Octobre 2011 - 10:56
Lu 231 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+