REFLEXION

Au sujet de notre fierté Djamila Bouhired



Au sujet de notre fierté Djamila Bouhired
Je suis sidéré et terrifié de savoir que notre Icône, plutôt l’Icône du monde arabo-musulman, Djamila Bouhired, soit délaissée, abandonnée, voire méprisée avec tant de haine, de désinvolture de la part de ceux qu’elle a libérés du joug colonial !!!
C’est à ne rien comprendre dans ce pays sinon de ses responsables, à commencer par notre organisation, pourtant ma sœur Djamila ne demande qu’à survivre un peu plus et jouir des moments que Dieu le tout Puissant lui réserve encore !!!
Ayant subi les mêmes affres que ma sœur Djamila, torturé emprisonné, et persuadé de la douleur qu’elle ressent, je mets à sa disposition la misérable pension qui m’est attribuée

Le Moudjahed S.Naït Ali de Mostaganem
Mardi 15 Décembre 2009 - 23:01
Lu 544 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+