REFLEXION

Au delà des théories séduisantes



Permettez-moi de vous inviter à faire le constat que la connaissance du terrain, des réalités sociales économiques et culturelles, qui sont des effets qui transforment des théories séduisantes et novatrices en expérience. Par ailleurs, en ce qu’elle altère la confiance de ceux qui ont la vocation de communiquer leur dynamisme et leur savoir faire à l’issu du tissu sociétal et ceux qui sont appelés à être bénéficiaire de ces initiatives. C’est-à-dire les citoyens tout simplement, ou mieux encore son lectorat. C’est cette même vision et cette même ambition qui ont amené à vouloir que Réflexion célèbre sa troisième bougie qui a un double sens, d’abord le bien être bien entendu de la thématique qui propose d’aborder. Ensuite par rapport aux contextes particuliers que nous traversons caractérisés par des attentes légitimes pour s’intégrer à accomplir socialement son devoir d’informer ou mieux encore sa raison d’être un devoir absolu.
Une juste consécration pour les efforts qu’il n’a cessé de déployer et Réflexion restera incontestablement un organe de presse emblématique, dont le rôle est de répondre aux exigences du citoyen et de s’y adapter pour préserver ses repaires identitaires. Il s’est engagé résolument à passer à l’acte en déplaçant la réflexion autour de l’ensemble des problèmes auxquels sont confrontés indubitablement les citoyens et la société. L’opportunité à s’impliquer dans sa tâche urgente lui a permis en trois années à s’impliquer d’une manière indélébile. En cette heureuse circonstance, mes vives félicitations à son directeur général M. Belhamidèche Belkacem, tout en souhaitant que l’avenir concèdera un épanouissement dans les années à venir. Bon anniversaire et longue vie à Réflexion.
Réflexion s’évertue à enseigner à ses lecteurs les qualités que doit avoir un organe de presse, le monde qui l’entoure, l’incompréhension qu’il rencontre et ne s’est jamais détourné de sa mission notamment les couvertures des manifestations culturelles notamment le festival des arts dramatique de Mostaganem. Nous avons beau avoir l’esprit réaliste de travailler davantage à tout prix, ne pas faire dans le conventionnel, le dénouement est insoutenable lorsqu’on écrit à un lectorat qui nous aime, on n’a plu le temps de l’esprit, les plumes vont et viennent quand c’est le cœur qui les conduit. Pour commercer à révéler l’intention des lecteurs, la piste ne se perdra jamais dans les sable et chaque pas hésitant à l’éloignement un peu plus du cœur d’un monde qu’il mérite la découverte et par conséquence totalement réfractaire. Pourtant dans notre pays il y a un vaste champ de médiatisation à l’exception de quelques anachronismes aigus et d’un désagrément presque constant. Cela ne bouscule-il pas délibérément nos jubilations ?
Réflexion n’est point dépourvu de déontologie qui constitue sa force majeure, son objectif et de réconcilier l’information objective avec le progrès économique et social. Sincèrement bravo et longue vie à Réflexion.

N.Bentifour
Mardi 26 Juillet 2011 - 11:38
Lu 276 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+