REFLEXION

Association mostaganemoise « Kheir Bila Houdoud » : Journée d'information et de sensibilisation sur le cancer

A défaut de dépistage précoce, plusieurs personnes découvrent tardivement qu’elles sont atteintes du cancer. De ce fait, l'importance du dépistage précoce a été dûment soulignée ce samedi par les participants à la journée d'information et de sensibilisation sur le cancer initiée par l’association mostaganémoise « Kheir Bila Houdoud » qui ont appelé à accentuer les efforts pour lutter contre cette maladie en nette progression.



La salle bleue de la maison de la culture Ouled Abderrahmane Kaki s’est avérée exiguë pour contenir les participants, dont beaucoup étaient de la gente féminine, qui ont été attentives lors des différents thèmes énoncés dans cette rencontre notamment ; le cancer du sein. Dans son allocution, le président de cette association, le Docteur Kara Mostefa Wahib lequel s'est fixé la mission d'aider les personnes atteintes du cancer, a souligné, devant une assistance formée de patients, de spécialistes, d'épidémiologistes et de chirurgiens ainsi que des autorités civiles et militaires : « qu’il faut prendre des décisions rigoureuses pour contrer cette maladie, du fait que le cancer du sein et du col de l'utérus sont les plus fréquentes chez les Algériennes et la première cause de mortalité. Alors chacun de nous doit assumer cette responsabilité pour que ces malades ne se sentent pas exclus ou négligés surtout en ce qui concerne leur prise en charge.» Cette journée qui a été animée par une équipe de médecins, en l’occurrence Dr. Hannous, épidémiologue, Dr. Kaid, oncologue et Brahimi, professeur en chirurgie…etc, a été l'occasion pour les participants de s'imprégner d’explications sur les règles de prévention requises et les conditions de prise en charge médicale des patients atteints du cancer. Des gestes simples ont été conseillés aux femmes qui se doivent  de palper leurs seins pendant la douche et de  consulter un médecin au moins une fois par an. Sans oublier le sport, car l’obésité est un facteur à ne pas négliger. En outre, on a assisté à la projection de photos mettant en relief les efforts entrepris pour lutter contre le cancer, suivie d’un court métrage réalisé par cette association intitulé : « les malades prennent la parole.» Un documentaire choquant et en même temps sensibilisant qui relate la souffrance de ces malades au quotidien. A noter que la wilaya de Mostaganem a enregistré 1443 cas de cancer entre la période allant de 2006 à 2010 dont le cancer du sein qui vient en première position des cancers les plus fréquents chez les femmes, suivi de celui de la prostate chez les hommes. De son côté, M. Hachemi Mustafa psychologue à l’ODEJ a clairement souligné que le cancer en général est vaincu par un simple geste ; c’est celui du soutien familial et la conviction du malade de sa maladie qui va trôner à la fin par une guérison. En concluant, c’est une journée très bénéfique qui a fait comprendre aux femmes les risques et les dangers qui les guettent ainsi que les précautions à prendre.

Bouziane Kamel
Lundi 4 Février 2013 - 08:58
Lu 463 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+