REFLEXION

Assassinat du président John F. Kennedy : Fidel Castro savait..!



Assassinat du président  John F. Kennedy : Fidel Castro savait..!
Dans son nouvel ouvrage, Brian Latell, officier de la CIA à la retraite, affirme que Fidel Castro était au courant du projet d'assassinat du président américain, John F. Kennedy par Lee Harvey Oswald. « La machine des renseignements de la CIA et de Cuba ». Ecrit par Brian Latell, officier de la CIA à la retraite et grand spécialiste de Cuba, cet ouvrage met en exergue une thèse: Fidel Castro «savait les intentions de Lee Harvey Oswald et n’a rien fait pour l’en dissuader». Officiellement, l'enquête sur l'assassinat de JFK a conclu que Lee Harvey Oswald, communiste, pro-castriste, ayant fait défection du corps des Marines en 1959 pour se réfugier en Union soviétique -où il a tenté de renoncer à sa citoyenneté américaine et épousé une femme russe dont l'oncle était un colonel du renseignement militaire- a agi seul. Mais en cinq décennies, de multiples autres hypothèses contradictoires ont circulé, y compris celles du complot fomenté par le leader cubain, ou, à l’inverse, par des anti-castristes liés à la CIA, qui ne lui auraient pas pardonné la débâcle du débarquement de la baie des cochons en avril 1961.Selon Brian Latell, dans la matinée du 22 Novembre 1963, le «Líder Máximo» aurait demandé à un membre de ses services secrets à La Havane d’arrêter ses écoutes habituelles sur l’antenne de la CIA et de se concentrer sur «les tous petits détails, le moindre petit détail, provenant du Texas». A peine plus de trois heures plus tard, l’officier avait une information «qui représentait bien plus qu’un "petit détail", note le «Miami Herald» qui a interviewé l’auteur: l’assassinat, à Dallas, du président John F. Kennedy.»  «Castro savait», affirmera, des années plus tard, l’agent secret à la CIA. «Ils savaient que Kennedy allait être tué.»Une autre anecdote vient corroborer cette thèse, toujours d’après Latell. Une histoire qui prouverait que le «Comandante», qui avait dit «ne jamais avoir entendu parler de lui (Oswald)» quand il a été mis en cause, mentait, puisqu’il l’aurait lui-même raconté à l’espion Jack Childs. Un jour, Oswald se serait rendu à l’ambassade de Cuba à Mexico dans le but d’obtenir un visa. Bien qu’ayant apporté un album de coupures de journaux et autres documents pour démontrer son soutien à la révolution marxiste, sa demande aurait été rejetée. Furieux, il serait reparti en criant qu’il allait tuer JFK pour prouver son engagement révolutionnaire.                 

Seif-Eddine
Mercredi 21 Mars 2012 - 10:33
Lu 527 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+