REFLEXION

Ascenseurs en panne et poteaux électriques rasés à la cité AADL - Mostaganem

Des cités nouvellement construites se heurtent aux dégradations, effroyablement, inimaginables qui détériorent le cadre de vie et donnent aux citoyens l’impression de ne pas trop espérer des lendemains sereins et agréables où il ferait bon y vivre. Dans ce contexte, les habitants de la cité Chemin des crêtes AADL, relevant de la commune de Mazagran, composée de 260 logements, vivent le calvaire au quotidien, à cause des différents problèmes qui gangrènent continuellement leur cité.



Ascenseurs en panne et poteaux électriques rasés à la cité AADL - Mostaganem
Les images donnent le tournis notamment pour ceux qui s’inquiètent beaucoup du sort de leurs enfants exposés à des dangers permanents alors qu’il suffit d’un peu d’attention et de bonne conscience de la part des responsables pour que la vie serait épargnée à ces enfants. Le danger  provient,  ces derniers temps, de plusieurs  poteaux électriques qui sont endommagés depuis des mois, présentant donc, un  réel danger pour les enfants qui passent leur temps à jouer dehors en l’absence d’aires de jeux adéquats et même les adultes ne seront pas épargnés du fait que cette cité est complètement ténébreuse la nuit, en l’absence des poteaux électrique qui sont complètement endommagés, alors que d’autres poteaux ont simplement disparus, d’où les câbles et fils électriques sont visibles à l’œil nue et déterrés à même le sol.  Malgré l’appel incessant des citoyens à qui de droit, aucune intervention n’est venue apaiser l’inquiétude des habitants. Comme un malheur n’arrive jamais seul,  les caves sont transformées en décharges sauvages. Elles sont devenues sales et pleines d’ordures ménagères d’où se dégagent des odeurs pestilentielles, et nauséabondes qui influent énormément sur la santé des habitants. Notamment, ceux présentant des maladies respiratoires. Quant aux ascenseurs flamboyants  tous neufs et pas aussi longtemps mises en service, sont tout simplement en panne depuis une année. Ceci cause beaucoup de désagréments surtout pour les locataires qui sont obligés d’escalader une panoplie d’étages pour se rendre chez eux sans parler des vielles personnes qui arrivent chez elles complètement essoufflées. Alors qui pensent à ces locataires, qui malgré les différents appels de détresse aucun des responsables ne s’en inquiète.   A la peur des habitants s’ajoute l’angoisse de l’insécurité qui règne même en plein jour. Les vols des véhicules qui  réapparaissent récemment dans cette cité  où plusieurs délits ont été commis. A cet effet, et à tous ces problèmes,  il y’a lieu de signaler qu’après  plusieurs  requêtes  signées par ces habitants, et expédiées à divers responsables  pour mettre fin à cette situation catastrophique qui devient éternelle, aucune suite n’a été donnée.

Rym.B
Samedi 24 Décembre 2011 - 09:44
Lu 643 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+