REFLEXION

Arzew-Oran : Récupération des lieux publics. Les pouvoirs publics ont baissé les bras



Il nous semble que jamais les pouvoirs publics n’arrivent à libérer les trottoirs, les aires de jeux, les caves et les Buanderies, ces lieux qui appartiennent, à la collectivité ont été squattés et à jamais.
*Les baraques poussent comme des champignons, sur nos trottoirs et sur nos airs de jeux et dans tous les quartiers de la commune d’Arzew en créant ainsi des commerces illicites avec une concurrence de déloyale vis-à-vis des vrais commerçants
* Les commerçants occupent nos trottoirs, à longueur de la journée, d’autres éternellement avec leurs baraques, le piéton est dans l’obligation d’emprunter la chaussé s’exposant ainsi à tous les risques d’être renversé par un chauffard, nos enfants aussi sont exclus.
Certains citoyens ont cru que l’attribution des 100 locaux, va au moins faire disparaître 100 baraques et libérer ainsi une bonne partie de nos trottoirs et nos aires de jeux
Certains citoyens sont inquiets de l’avenir de nos cités et s’interrogent devant l’ampleur de cette anarchie « Les pouvoirs publics pourront-ils un jour récupérer ces lieux publics »

. .
Dimanche 9 Août 2009 - 08:00
Lu 400 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+