REFLEXION

Arrestation de 6 personnes pour avortement illégal à Relizane

Le procureur de la République près le tribunal d’Oued R’hiou, wilaya de Relizane a ordonné avant-hier après-midi, la mise en détention préventive de 04 personnes parmi elles, deux femmes pour leur implication dans une affaire de prostitution et d’avortement illégal.



L’affaire a été traitée par les services de la brigade judiciaire relevant de la Sûreté urbaine de Ouarizane, wilaya de Relizane qui sont arrivés à l’arrestation de 06 personnes à Ouarizane et Oued R’hiou pour leur implication dans une affaire de prostitution et d’avortement selon des sources concordantes. Les tenants et aboutissants de cette affaire criminelle d’immoralité, ont surgi après qu’un vieil homme âgé de 78 ans ait procédé au dépôt d’une plainte officielle au début du mois de septembre dernier auprès des mêmes services de sécurité, contre son épouse répondant aux initiales de KH.K âgée de 39 ans pour avoir commis le crime d’infidélité à l’encontre de son époux, et d’avoir procédé à un avortement après être tombée enceinte suite à des aventures sexuelles extraconjugales. Les mêmes sources ont révélé également que les services de sécurité ont réussi suite à des investigations menées suite à la plainte déposée par la victime à l’arrestation de l’épouse incriminée après avoir avorté de deux jumeaux à son quatrième mois de grossesse. Une autre femme impliquée dans cette affaire, âgée de 38 ans,  repris de justice répondant aux initiales de K.R,  résidant à Béchar a été également épinglée pour avoir camouflé cette affaire d’avortement à laquelle elle avait participée, et ce dans un logement situé  à Oued R’hiou, qui a été perquisitionné sur ordre du procureur de la République où il a été également procédé à l’arrestation de deux filles. Les services de sécurité ont aussi arrêté deux autres personnes âgées de 30 et 42 ans, dont l’une est un repris de justice, pour le délit de prostitution, du fait qu’ils étaient en relation avec l’épouse de la victime qui  les a dénoncés lors de ses aveux, en plus d’un troisième suspect qui est en état de fuite, qui est, selon l’épouse infidèle, le père biologique des deux jumeaux victimes de crime d’avortement illégal. Après avoir été présentés devant la justice, l’épouse infidèle poursuivie pour  le délit de prostitution et avortement illégal, une deuxième inculpée poursuivie pour le délit de non dénonciation d’un crime d’avortement et deux autres individus poursuivis pour prostitution ont été placés en détention provisoire, alors que deux autres filles ont bénéficié d’une citation directe.               Touffik   

Réflexion
Mardi 30 Septembre 2014 - 16:45
Lu 494 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+