REFLEXION

Arrestation de 400 personnes à Oran



«Malgré l’arrestation de Mitouta, son gang et celui de Messaoud continuent à semer le trouble et la terreur dans notre quartier du Derb», a déploré un habitant dudit quartier ajoutant que «cela fait une semaine que nous vivons d’incessantes nuits agitées provoquées par la violence opposant les deux gangs rivaux qui se livrent aux batailles caractérisées par l’usage des armes prohibées, des chaînes de fer, haches et sabres». Un autre crime ignoble a été perpétré tout récemment dans le bidonville de Bouamama. Des malfrats encagoulés se sont pris d’une rare violence contre les occupants des taudis violant une femme enceinte. Celle-ci a été évacuée vers les services sanitaires d’Oran. La criminalité, qui prend des formes fulgurantes, est à son pic tandis que la gendarmerie nationale a, dans la dernière rencontre avec les journalistes, annoncé avoir établi la cartographie de la criminalité. Dans son rapport annuel, on y relève que plusieurs localités sont gagnées par le crime comme El Hassi, Coca, Aïn El Beida, Chteibo, El Karma, Mers El Hedjadj, Hessiane Toual et Aïn El Turck. Plusieurs dizaines d’opérations coup de poing et plusieurs individus ont été arrêtés. En somme, la wilaya d’Oran, durant l’exercice écoulé, enregistre un total de 16 affaires, toutes liées aux meurtres, 83 liées aux menaces et 186 liées aux coups et blessures volontaires.  

Près de 400 personnes ont été arrêtées
Les mêmes bilans font état du recensement de 112 affaires de mœurs qui ont été bouclées par l’arrestation de 142 personnes. A   la recherche des preuves techniques et scientifiques, la police technique, rattachée au groupement de la gendarmerie, a procédé à 215 opérations entre autres 07 reconstitutions de crimes. Comme elle a éclairci 03 cas de suicides intrigants. Ce n’est pas tout puisque les vols et la falsification sont tout aussi à leur summum. Ce sont 14 affaires qui ont été enregistrées, près d’une douzaine de réseaux hautement spécialisés qui ont été mis hors d’état de nuire. Dans leurs enquêtes, ouvertes sur plusieurs fronts, dont entre autre le crime organisé, les mêmes services ont pu récupérer 36 véhicules et l’arrestation de 48 individus arrêtés. Au vu de la montée fulgurante de la criminalité, les hommes en tenue verte ont annoncé avoir pris leurs dispositions, la finalité est de faire face à la criminalité et ce, après qu’une troisième section de sécurité et d’intervention ait été mise en place l’année passée tout en s’attelant à l’installation bientôt d’une quatrième. 

Medjadji H
Mardi 10 Avril 2012 - 10:02
Lu 481 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+