REFLEXION

Arrestation d’un réseau spécialisé dans la production de films pornographiques a Bouni.



Arrestation  d’un réseau spécialisé dans la production de films pornographiques a Bouni.
Les services de la police judiciaire relevant de la daira de Bouni sont parvenus au démantèlement d’un réseau spécialisé dans la production et le tournage de films pornographiques, après une plainte déposée par une étudiante de l'université du Département des Arts et des Lettres, à Bouni pour avoir été enlevée par trois jeunes âgés entre 21 et 24 ans à bord d’une voiture de Type "ATOS". Cette étudiante a été amenée de force vers une zone déserte autour de laquelle, il a été abusé d’elle sous l’effet de l’intimidation et de la violence. La genèse de cette affaire remonte à la dernière semaine où la victime (B.A), âgée de 20 ans seulement, s’est présentée aux services de sécurité de Bouni ou a déposé une plainte pour enlèvement, séquestration et abus de sa pudeur par trois jeunes hommes. La victime a été enlevée de force devant l’entrée principale de la résidence universitaire pour fille, où elle a été emmenée vers une zone déserte, dans l’intérêt d’abuser d’elle. Aussitôt, les services de sécurité ont procédé à des investigations approfondies pour identifier les auteurs, qui ont commis ce viol, prouvée par le médecin légiste qui a ausculté la fille et confirmé l’attentat à sa pudeur. L’arrestation des trois violeurs ne s’est pas faite trop attendre, car la victime au moment même de sa déposition, recevait un appel téléphonique du portable d’un des accusés, pour un rendez-vous devant l’entrée de la citée universitaire. Arrêté en flagrant délit, cette arrestation a permis au service de sécurité de parvenir à identifier ses acolytes. Bien informés, les enquêteurs arrivent à savoir que la victime n'a pas été exposée à l'enlèvement, mais plutôt de son plein gré par l'appât de son amant pour une petite ballade en amoureux. Emmenée en voiture, à destination du coin idéal, a été surprise par ses deux complices qui attendaient impatiemment, et de là ont carrément profités pour en abuser d’elle. Une fois assouvi leur désir bestial, ont fui vers une destination inconnue pour qu’ils soient arrêtés plus tard par la police judiciaire de Bouni. Ensuite, l’enquête a permis de tomber sur des photos pornographiques d’une autre jeune fille, par le téléphone mobile de l’un des trois accusés, âgé de 24 ans. Après d’autres recherches, les enquêteurs sont parvenus à identifier la nouvelle fille Z.A) âgée de 20 ans, habitant au centre de la ville. Les inculpés ont tous été présentés au courant de cette semaine devant le procureur de la république prés le tribunal de Annaba qui a ordonné leur placement en détention provisoire pour les chefs d’inculpation, production de films pornographiques, attentat à la pudeur d'une jeune fille sous la menace et l'usage de la violence.



. .
Lundi 11 Mai 2009 - 00:34
Lu 483 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+