REFLEXION

Arcelor Mittal : Vers la dissolution des sections syndicales



Au cours d'une réunion avec leurs représentants, les délégués envoyés par le patron de l'UGTA, Sidi Saidi et leur refus d'inclure la candidature de l'ex-syndicaliste et l'actuel député Aissa Manadi, les travailleurs de Arcelor Mittal ont décidé la dissolution des sections syndicales.
Après leurs rencontre hier avec les représentants des travailleurs de Arcelor Mittal, les délégués de Secrétariat de l'Union générale des travailleurs algériens (l'UGTA) ont décidé de revoir la représentativité syndicale au niveau du complexe sidérurgique d’El-Hadjar (Annaba) suite à une demande du représentant des travailleurs, M Smaïl Kouadria qui reproche aux sections syndicales désignées par son rival Aissa Manadi une illégitimité juridique et la représentativité des travailleurs sans passer par la Caisse comme le stiple la loi syndicale de l'UTGA.
D'autre part, il a été convenu d'une démarche de réorganisation des sections syndicales au niveau du complexe sidérurgique d’El-Hadjar (Annaba),l'organisation d'une assemblée générale élective avant le 1er juillet et le refus de la candidature de l'ex syndicaliste et l'actuel député à l'APN, Aissa Manadi.

. .
Samedi 16 Mai 2009 - 00:23
Lu 443 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+