REFLEXION

Après moi, c’est le déluge



Depuis que le monde est monde, ce terme de laxisme est  utilisé d’une façon péjorative et à sens unique  par la population et les mass médias  du fait qu’il est employé pour accuser  farouchement et  d’une façon arbitraire seulement les autorités et d’une façon  plus directe  les responsables locaux et les services de la wilaya .mais pour être plus juste et équitable, ce terme ne s’applique pas seulement aux autorités mais à tout le monde. A titre d’exemple le couple familial est responsable de sa  progéniture et s’il ne l’éduque pas et que l’enfant dérape ceci est du au laxisme des parents qui ne prennent pas leur responsabilité  envers leurs enfants et  qu’ils doivent rendre compte un jour envers Dieu et la société car il ne suffit pas d’offrir le savoir à son enfant mais de bien l’éduquer d’abord  car une personne instruite et mal éduqué n’a pas d’avenir.  Dans le même contexte et plus précisément dans le monde de l’éducation nationale, devant le laxisme de l’Etat et le fait d’avoir surtout expliqué  au peuple et  dans un cadre bien précis à nos chers enseignants  qu’ils n’avaient que des droits et pas de devoirs envers cette nation et ces innocents enfants qui  les utilisent comme otages afin de réclamer  plus de droits légaux et illégaux au détriment de l’avenir de nos enfants.   Le laxisme des autorités envers ce citoyen qui est devenu égoïste et démontre d’une façon flagrante de son  incivisme pour ne respecter ni son prochain, ni même la faune et la flore, ce qui prouve aussi  que le citoyen lui-même est laxiste. Donc, ce laxisme qui ronge notre société  touche tout le monde et non pas seulement les autorités.  A bon entendeur, salut !

Réflexion
Mercredi 25 Juillet 2012 - 23:55
Lu 239 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 10-12-2016.pdf
3.37 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+