REFLEXION

Après la vignette automobile, pénurie des timbres fiscaux à Oran

De nombreux citoyens se sont plaints, à Oran, de l’absence des timbres fiscaux, nécessaires pour la constitution des dossiers de passeports au niveau de la quasi-totalité des bureaux de poste et des recettes des impôts, quelques jours après la pénurie, ayant marqué l’opération de distribution de la vignette automobile, et qui a suscité le désarroi des automobilistes.



En effet, les timbres fiscaux, notamment ceux destinés à délivrer les passeports (quittances), sont introuvables sur la place d'Oran. Plusieurs citoyens nous ont fait part de cette pénurie. Ces derniers avaient sillonné, vainement, depuis le début de la semaine, plusieurs services des Impôts pour se procurer cette quittance de 2.000 DA. Comme eux, plusieurs autres citoyens, qui se sont présentés, avant-hier, aux guichets des contributions diverses d'Oran  sont revenus bredouilles. Conséquence : nombreux citoyens, n'arrivent pas à déposer leurs dossiers de passeport, car selon les mêmes eux, la quittance est exigée, au moment du dépôt du dossier. Cette situation est male vécue par les citoyens, au moment où les pouvoirs publics ont lancé une série de mesures, visant l'amélioration du service public. Les administrés s'estiment pénalisés, depuis plusieurs jours, car ne pouvant déposer leurs dossiers de passeport, à la daïra. Notons que le service des passeports biométriques de la daïra d'Oran avait décidé, il y a près de 3 mois, d'annuler les rendez-vous pour le dépôt de dossier. Cette démarche entre dans le cadre de l'amélioration de la qualité du service public. Auparavant, pour obtenir le fameux passeport biométrique, actuellement en vigueur dans notre pays, il fallait immanquablement prendre rendez-vous par téléphone et patienter, plusieurs jours et parfois des semaines, voire des mois. Actuellement, chaque citoyen désireux d’avoir un passeport, muni de son dossier, doit se diriger directement vers le service des passeports, sans aucun rendez-vous. Mais, faute de quittance, les citoyens n'arrivent pas à déposer les leurs.

Medjadji H.
Mardi 10 Juin 2014 - 10:48
Lu 218 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+