REFLEXION

Annaba : Un enfant de 12 ans jeté vivant dans une décharge publique



Une action rapide d’un piéton aurait certainement sauvé la vie d’un jeune enfant de 12 ans, retrouvé abandonné dans une déchargé publique à Sidi Amar, les mains et pieds ligotés et entouré de chiens errants qui s’apprêtaient à le dévorer. Cette affaire des plus surprenantes a été traitée dans l’après-midi d’avant-hier par le magistrat instructeur près le tribunal d’El-Hadjar. D’après l’enquête ouverte par les services de police du commissariat de sidi Amar, l’auteur de la découverte, un homme d’une cinquantaine d’années avait entendu l’appel aux secours de quelqu’un, alors qu’il était de passage au lieu appelé communément « El-Karya », à Sidi Amar peu après 19h00. Il s’approche de la décharge publique et découvre un jeune enfant en vie,  les mains et pieds ligotés. L’homme a libéré le jeune enfant dans un état de choc très avancé après s’être entouré d’une meute de chiens errants. Au lendemain de cette grave découverte, la mère de l’enfant dépose plainte auprès des services de police. L’enfant interrogé par les enquêteurs, a révélé que son agresseur un voisin l’avait battu puis ligoté avec les lacets de son palladium. Arrêté quelques jours après, l’auteur a été présenté par devant le procureur de la République. Le mobile serait une affaire d’argent entre lui et le père de la victime, condamné par la justice pour une affaire de drogue. Quant à l’enfant, il se trouve toujours sous contrôle médical à l’hôpital psychiatrique d’Errazi.                                   

Nadine
Jeudi 14 Février 2013 - 00:00
Lu 718 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+