REFLEXION

Ami Kaddour et son tacot



Ami Kaddour et son tacot
Durant les années 50 rares étaient les algériens, et même les colons, hormis quelques uns, qui possédaient un véhicule. Le véhicule le plus apprécié, à cette époque, était la carriole. Ceux qui n’avaient pas les moyens de s’en offrir se contentaient de mulet ou d’âne. Certains, adeptes de la marche, se déplaçaient à pied. Ils ont passé leur vie durant à marcher, or il se trouve qu’Ami Kaddour faisait exception, en ces temps là. Dans sa localité il était le seul à posséder une voiture. C’était une juva 4. Il en prenait tellement soin qu’elle est restée presque intacte, de nos jours elle roule toujours, Ami Kaddour est tout heureux de conduire sa juva 4 et se fiche royalement quand il est doublé par un 4X4 ou tout autre véhicule roulant à plus de 160 km/heure. Quand ses petits enfants sont avec lui il se fait un immense plaisir de leur faire découvrir du paysage. Heureux qui comme Ami Kaddour dans sa juva 4. Pour tout l’or du monde il ne la céderait pas. Allez lui demander pourquoi.

. .
Dimanche 28 Mars 2010 - 11:25
Lu 480 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+