REFLEXION

Amar Tou en visite d’inspection et de travail à Ain-Temouchent

Amar Tou, ministre des transports et candidat aux législatives à Sidi Bel Abbès, a inspecté, dans l’après-midi du 05 avril 2012, accompagné des autorités locales militaires et civiles, ses proches collaborateurs, les responsables des différents secteurs de la wilaya, les représentants des assemblées élues nationales et locales, et ceux du mouvement associatif et de la presse audiovisuelle et écrite.



Amar Tou en visite d’inspection  et de travail à Ain-Temouchent
C’est à la nouvelle gare routière  au chef-lieu de la wilaya d’Ain-Temouchent, s’étendant sur une superficie de 30.000 mètres carrés que le ministre a rendu visite. Le taux d’avancement de la réalisation de cette importante gare routière  est évalué à 88,26 %,  avec une enveloppe  de 530 millions de  dinars, et devra  abriter  le stationnement de plus de 100 autocars de voyageurs. Elle sera exploitée officiellement  à la fin du mois de juin ou  au début du mois de juillet 2012. Elle va desservir toutes les wilayas du pays. Cette nouvelle gare sera dans la possibilité de créer des emplois directs et indirects, pouvant atteindre un nombre de 1000 travailleurs  ou plus. La mise en service de l’Entreprise de  Transport Urbain et Suburbain d’Ain-Temouchent (ETUSAT), implantée au chef-lieu de la commune de Chaabet-El-Leham (daira d’El-Malah), à une distance  d’environ 5 km, dans l’ex-siège de l’ONAMA, a été la deuxième (2ème) étape de la visite du premier responsable du secteur des transports.  Son lancement avec 10 autobus qui vont desservir  les localités du chef-lieu de wilaya d’Ain-Temouchent, Chaabet-El-leham , Sidi-Ben-Adda, ne dépassant pas un axe de 16 kilomètres,  répartis entre  25 arrêts dans l’aller et 25 arrêts dans le retour. L’autobus est acheté à un montant  de 160 millions de dinars l’unité auprès de la Société Nationale SNVI de Rouiba. Cette entreprise sera renforcée, selon les informations recueillies, par  vingt (20) autres autobus. Des stages de conduite, d’entretien mécanique et de maintenance, ont été organisés au profit des travailleurs de l’entreprise qui est à vocation EPIC, a recruté 30 personnes dont 25 chauffeurs et 10 receveurs, avec un effectif administratif de 5 personnes. Elle sera gérée dans ses premiers temps par les services de la direction des transports de la wilaya d’Ain-Temouchent, en attendant l’installation d’une composante de gestion  administrative. Rappelons que selon Monsieur Le Ministre des transports,  celle-ci est la 43ème entreprise du genre fonctionnelle à travers le territoire national, et ne reste que cinq (05)  lesquelles seront exploitées et mises en service prochainement.  Elle sera un modèle  du genre en Algérie et sera gérée par la société SOGRAL, du fait que cette société qui est à vocation semi-étatique a le monopole gestion des gares à travers le pays.  M. le ministre et la délégation qui l’accompagne, a pris place à bord de l’autobus ayant desservi le siège de l’entreprise jusqu’au siège de la wilaya  ainsi que le siège de la salle des conférences de l’APW. Il a été présenté une projection d’un métrage sur  la situation des réseaux de transport ferroviaire, routier, portuaire et aérien à l’échelle nationale, en passant par le métro d’Alger avec 10 stations, et une ligne de 40 kilomètres.  Depuis son exploitation, il a été enregistré 5 millions de voyageurs, soit 01 million par mois. Le réseau routier avec  de nouvelles lignes dans les différentes zones du pays, Nord –Hauts plateaux – Sud, reliant les localités du Nord au Sud, et d’Est en Ouest, sur l’horizon 2015,  ainsi que les différents trains et  autorails qui ont renforcé le réseau ferroviaire. Dans le même ordre d’idées, au niveau de la wilaya d’Ain-Temouchent, il sera réalisé une gare ferroviaire à Béni-Saf ,  une ligne reliant Béni-Saf  à Sidi-Bel-Abbès via Ain-Temouchent, et une autre reliant Béni-Saf (Wilaya d’Ain-Temouchent) à Ghazaouet (Wilaya de Tlemcen) . Béni-Saf sera également dotée d’un téléphérique dont l’inscription et l’étude de la réalisation  du projet ont été achevées, et sera lancé dans les jours à venir, et la situation géographique de Béni-Saf qui a un relief  montagneux et accidenté, nécessite ce genre de transport par les moyens de téléphérage, indique Monsieur Amar Tou. La ligne Oran-Ain-Temouchent connaitra un projet de dédoublement. M. Amar TOU a clôturé sa visite d’inspection et de travail par un point de presse au cours duquel, il a déclaré qu’il est satisfait de sa visite à Ain-Temouchent, en répondant aux journalistes sur les différentes questions liées au secteur de son département.

B.Abdelgheffar
Mardi 10 Avril 2012 - 10:02
Lu 622 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+