REFLEXION

Ali Belhadj et ses seconds interpellés

LES EX-FIS ONT MARCHE VENDREDI CONTRE LA FRAUDE



Ali Belhadj et ses seconds interpellés
Des dizaines de sympathisants et d’anciens militants de l'ex Front islamique du salut (FIS) ont marché, dans l'après-midi de ce vendredi 25 mai après la grande prière, à Kouba, sur les hauteurs d’Alger, pour réclamer notamment la dissolution de la nouvelle Assemblée populaire nationale (APN) élue le 10 mai dernier. « Le parti du boycott, vainqueur, appelle à la dissolution de l'Assemblée non représentante », « Le FIS réclame son droit d'être présent sur la scène politique », lit on en arabe sur les pancartes brandies par les marcheurs. Outre « le peuple réclame la chute de l'Assemblée », ou encore « Es sounna et le Coran rentreront au Parlement », les manifestants ont scandé d'anciens slogans des militants de l'ex FIS. « On ne veut ni charte, ni Constitution mais les paroles de Dieu et son prophète » ou encore « Ô Ali ! Ô Abbès ! Le front va bien ». La manifestation a été dispersée, quelques minutes après par les forces de l'ordre. Ali Belhadj, numéro deux du parti islamiste dissous, était au premier rang. Mais il a été interpellé par la police. Plusieurs autres manifestants auraient également été interpellés.                                                           

Ismain
Dimanche 27 Mai 2012 - 14:29
Lu 1124 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager


1.Posté par Anti criminelle le 29/05/2012 16:57 (depuis mobile)
Vous avez pas honte après tout ce que vous avez fait au peuple algérien vous éte des criminelles bon d\\\'enfoiré d\\\'islamiste terroriste de merde .vous avez le sang des milliers de pauvre algériens dans les mains vous éte des assassins est destraître

2.Posté par Miloudi le 29/05/2012 21:29
et Allah a favorisé certains d'entre vous au-dessus d'autres en biens de ce monde.Mais les plus favorisé ne restituent aucune partie de leur biens de ce monde à ceux que leurs mains droites possédement, afin qu'ils les partagent à égalité.Nieront-ils donc les graces d'Allah chapitre.16,Al-Nah;vers 72, ( l'homme doit donc s'acquitter de sa responsabilité avec honnêteté et imparrtialité.)

en vérité, Allah vous commande de céder les charges à qui de droit, et quand vous jugez entre les homme, de juger avec justice.et assurément ce à quoi Allah vous exhorte est excellent; Allah entend-
Tout; Voit-Tout. chapitre.4, Al-Nissâ; ver;59: le Saint Coran explique que les biens matériels sont en réalité un test; Sadaka Allah OUL Adime

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+