REFLEXION

Algérie Télécom et Eepad négocient sur un accord de 10 points



Les négociations entre Algérie Télécom et le fournisseur privé d'accès Internet Eepad se poursuivent. Selon nos informations, les deux parties discutent actuellement autour d'un accord de dix points, mis en place en fin de semaine, avec la médiation de l'Association des fournisseurs d'accès Internet (AFSI).

Parmi les propositions contenues dans l'accord figurent notamment deux points essentiels : la reprise du management de l'Eepad par Algérie Télécom et le rapatriement en Algérie de la plate-forme de Zala France. Cette dernière est une société spécialisée notamment dans la VoIP (téléphonie sur Internet) et la conception de logiciel. Elle appartient à l'Eepad et réalise un chiffre d'affaires mensuel de 800 000 euros dans la téléphonie, grâce à la vente en gros de minutes téléphoniques vers l'Algérie. La proposition d'accord a été acceptée par le direction d'Algérie Télécom. Interrogé par TSA, l'Eepad a reconnu l'existence de telles négociations mais s'est abstenu de les commenter ou de donner sa position sur le dossier.
Les nouvelles discussions interviennent après l'échec de l'option d'une reprise totale de l'Eepad par Algérie Télécom. Il y a quelques jours, le Conseil d'administration de l'opérateur historique a rejeté la proposition de rachat du provider privé. Selon nos sources, Eepad a été valorisé à 4 milliards de dinars. Ce montant inclut les dettes du provider auprès d'AT, estimées à 3,5 milliards de dinars. Mais l'opération, qui avait l'aval du management d'Algérie Télécom, n'a pas été approuvée par le gouvernement.En réalité, en adoptant une position de fermeté dans le dossier, le gouvernement semble vouloir éviter de créer un précédent. Si Eepad est rachetée après avoir refusé de payer ses dettes auprès de l'opérateur historique, d'autres providers ou entreprises privées activant dans divers secteurs pourraient être tentées par l'option d'un non-paiement de leurs créances auprès de l'Etat ou des sociétés publiques. Une situation qui ouvrirait la voix à tous les dérapages.



Réflexion
Dimanche 4 Octobre 2009 - 21:13
Lu 252 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+