REFLEXION

Alger refuse de rapatrier 35 millions d'euros à Aigle Azur



Les autorités algériennes refusent à la compagnie aérienne française Aigle Azur le rapatriement de 35 millions d'euros réalisés en Algérie. Cette compagnie aérienne est au bord de l’asphyxie économique, selon certaines sources qui dénoncent aussi  un "sabotage" orchestré  contre Aigle Azur pour nuire au concurrent d’Air Algérie.
Selon le ‘’Parisien ‘’, l’État algérien refuse à la compagnie française de rapatrier 35 millions d'euros, soit 90 % de la trésorerie, réalisés en Algérie entre 2002 et 2011.  Pour l’administration algérienne, cette somme représente en partie le produit de taxes et n’est donc pas rapatriable, explique une source proche du dossier citée par "Le Parisien". L’autre partie correspondrait à des billets achetés par des passagers mais qui n’auraient pas été utilisés.  Ainsi, la société française, croyant  rapatrier 35 millions d'euros, pour subvenir à la crise  que connait cette compagnie avec un déficit de 15 millions d’euros,  le ‘’niet’’ de l’Algérie va  sans doute  creuser la tombe d’Air Algérie. notons également ,  qu’en 2015, la compagnie qui emploie 1 200 personnes, dont 700 sur le sol français, a été contrainte d’échelonner le paiement des taxes dues à Aéroports de Paris (ADP) et à la Direction générale de l’aviation civile (DGAC).

 

Réflexion
Lundi 13 Juillet 2015 - 18:19
Lu 569 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+