REFLEXION

Alger : Un drogué tue son père et écope de 20 ans de réclusion



Un individu répondant au prénom de Hakim, âgé de 32 ans, alcoolique et drogué, tue son père en le poignardant à mort.  Ce dernier demandait  le plus souvent de l’argent à son père, qui lui recommandait  d’aller travailler au lieu de rester à son âge dépendant toujours de sa bourse.  Supportant mal les reproches du père, une violente dispute finit par éclater  entre le fils et son géniteur.  Fou de colère, l’accusé court vers la cuisine, prend  un couteau et se dirige vers le malheureux  parent qu’il poignarde de 04 coups en plein cœur qui le terrassent sur place. Sa mère et sa sœur se mirent à hurler, en ameutant tous les voisins, le criminel  s’enfuit, mais finit par être arrêté et reconnaît  son forfait.  Au cours de son procès, l’assassin déclare à la barre  qu’il ne savait pas ce qu’il faisait et qu’il ne voulait point tuer son père. A la fin des délibérations, le président prononce une peine de 20 ans de réclusion criminelle contre l’accusé.       

L.Ammar
Vendredi 19 Décembre 2014 - 17:27
Lu 225 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+