REFLEXION

Alger: Un baron de drogue égorge son neveu, brûle son corps et s’envole pour une ‘’Omra’’ !

Le tribunal criminel prés la Cour de justice d’Alger a demandé avant-hier le report de l’examen de l’affaire du meurtrier de son neveu à Hussein Dey, à la prochaine audience, en vue de lui présenter un traducteur du fait qu’il a vécu en Espagne.



Selon l’arrêt de renvoi qui dresse une liste de faits d'un crime odieux, dans lequel avait brillé l’une des personnes les plus proches de la victime ; un jeune homme âgé d’une trentaine d’ années, qui avait perdu la vie, après avoir été égorgé des propres mains de son oncle vivant en Espagne, alors qu’il était plongé dans un profond sommeil, sur son lit à l’intérieur de son lieu de résidence à Hussein Dey, Alger. Le suspect ne s’est pas contenté de son acte maléfique, il est allé bruler le corps et dissimulé les cendres  à l'intérieur d’un fût déposé sur le toit de la bâtisse, pour se diriger ensuite vers l’aéroport et prendre un vol pour aller directement aux lieux saints de l’Islam pour accomplir le rite de la « Omra » selon des sources concordantes. L’oncle de la victime qui vit en Espagne, et qui est un baronde drogue, a été soumis à une expertise mentale sur ordonnance judiciaire pour s’assurer de ses capacités mentales afin de s’assurer de sa responsabilité lors de son accomplissement de cet horrible crime, qui remonte au mois de Juillet 2005, quand les services de sécurité avaient procédé à l’arrestation du dénommé Q.J,  au niveau de l'aéroport international « Houari Boumediene », alors qu’il était de retour sur un vol en provenance du Royaume d'Arabie Saoudite, après avoir accompli une « Omra » selon la même source. Interrogé par les services de sécurité sur le meurtre de son neveu, après qu’un doigt accusateur ait été porté à sa personne, par des membres de la victime et un nombre de personnes du voisinage, l'accusé a avoué spontanément son crime et est allé  relayer aux services de sécurité, tous les détails du crime, en commençant par la planification de son crime et sa mise en exécution. Il a délibérément acheté un gros poignard que les bouchers utilisent pour égorger les moutons dans la région de Bologhine, et a commencé à programmer minutieusement son crime pendant 20 jours, tout en se targuant à faire beaucoup d’écho avant même son forfait, du fait qu’à chaque fois qu’il rencontrait une personne, lui annoncera qu’il va tuer son neveu « Mourad » qu’il va mettre fin à sa vie, mais personne ne lui avait prêter attention, mais le suspect s’est procuré du bois et du plastique et les a laissés sur le toit et aux environs de 8 heures 30, au matin de la journée du crime, alors que la victime s’apprêtait à s’engloutir dans un profond sommeil, le suspect s’est infiltré à l’intérieur du domicile par la fenêtre, avant de poignarder la victime de cinq coups de couteau dispersés à travers son corps tandis que le sixième l’avait planté directement dans le cœur et avait ensuite enveloppé le corps dans une couverture puis l’avait porté au quatrième étage où il l’avait brûlé jusqu'à qu’il devienne cendres, ajoute la même source. Après avoir accompli son crime horrible, le suspect sans le moindre remords, avait ramassé les cendres de la victime, puis les avait jetées à l’intérieur d’un fût qui se trouvait sur le toit de l’habitation, puis il avait préparé sa valise et s’est envolé en compagnie de sa mère vers la Mecque pour aller accomplir une « Omra », avant qu’il soit arrêté dès son retour à l’aéroport. Le meurtrier n’avait pas révélé les causes qui l’ont poussé à commettre un tel crime envers son neveu, précise la même source.
 

Touffik
Lundi 9 Février 2015 - 19:49
Lu 2808 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+