REFLEXION

Ain Temouchent : Les gardes communaux discutent des nouvelles dispositions sociales

La salle des conférences de l’Assemblée Populaire de la wilaya d’Ain-Temouchent a abrité, dans la matinée du jeudi 13 septembre 2012, une journée d’information et de sensibilisation sur les nouvelles dispositions financières et sociales en faveur des gardes –communaux.



Ain Temouchent : Les gardes communaux discutent des nouvelles dispositions sociales
En présence de madame le wali et  du délégué par intérim de la garde communale de la wilaya, du représentant du secteur militaire de la wilaya,  des directeurs des agences CNAS-CNR, des chefs des détachements de la garde communale activant à travers la wilaya, et les représentants de la presse radiophonique et écrite. En présence de madame le wali, cette rencontre a été marquée par l’intervention du délégué de la garde communale de la wilaya qui a donné des explications sur le contenu des dispositions en conformité du décret exécutif N°11-192 du 19 mai 2011, prescrivant le salaire et le régime indemnitaire avec un effet rétroactif à  compter du 01 janvier 2008, notamment l’augmentation de 30% au profit des agents  et 25% au profit des différents gradés. Le régime de la retraite proportionnelle exceptionnelle, inspiré du décret exécutif N °354-11 du 5 octobre 2011, et celui N°343-11 du 05 octobre 2011 relatif aux conditions du bénéfice du droit à la retraite des invalides des gardes communaux.  l’intervenant a fait état que jusqu’au 13 septembre 2012, il a été enregistré au niveau de la délégation de la wilaya de la garde communale, le dépôt de 947 demandes de retraite dont 896 ont été approuvées par les services du Ministère de l’intérieur, et des collectives locales et ceux du ministère du travail et des assurances sociales, et à la suite de la prolongation de cette opération jusqu’au 31/12/2012, cinquante et une (51) demandes ayant accompli la condition critère de 15 ans ,qui se trouvent en cours de période d’approbation par les services du ministère de tutelle. De même, 842 gardes communaux ont pris le départ à la retraite proportionnelle  en l’espace de 2 mois seulement, soit un taux de 94% du total de l’effectif, précise-t-il. Il a ajouté dans ce même ordre d’idées qu’il reste 54 dossiers dont  12 ont été étudiés et approuvés au niveau de l’agence de la Caisse Nationale des Retraites (CNR) d’Ain-Temouchent, à partir du 1er octobre 2012, 22 dossiers pour invalidité objet d’une étude au niveau de l’agence de la CNAS d’Ain-Temouchent,05 dossiers ont fait l’objet d’un refus  pour non complément de la condition de service d’années de travail effectuées. Il a précisé dans son intervention que 88 dossiers de retraite pour  raisons d’invalidité ont été recensés avec la collaboration de la CNAS avec l’établissement des notifications aux concernés, et 29 gardes communaux sont pris en charge par la CNAS. Rappelons que sur un nombre total de 1252 gardes communaux au niveau de la wilaya d’Ain-Temouchent, 842 ont bénéficié de la pension de la retraite, 29 invalides, et 25 ont été transférés aux entreprises et administrations publiques. Le reste au nombre de 362  dont 182 relèvent du Ministère de l’intérieur et des collectivités locales, et 174 du Ministère de la défense nationale dont la date du 1er novembre 2012 , dernier délai pour l’établissement de la liste des  gardes communaux, et l’autre du ministère de l’intérieur et des collectivités  locales sera étudiée en tenant compte du niveau d’instruction , et des grades des postes au niveau des entreprises et des administrations publiques. En ce qui concerne les dispositions à caractère social,  sur le nombre total de 1252 gardes communaux, 319 ont demandé des logements dont 209 ruraux, 93 sociaux et 27 promotionnels. Les postulants des  logements ruraux ou sociaux ont été invités à fournir des dossiers au niveau des daïras de leur résidence, par madame le wali. Il a été recensé 4 familles de gardes communaux  victimes du terrorisme, qui vivent à la source d’une pension de service commandé, et une famille sans logement résidant à Béni-Saf. Rappelons que la wilaya d’Ain-Temouchent disposait de 32 détachements de garde communale, c’est-à-dire un détachement pour chaque commune, et il n’en reste actuellement qu’onze détachements, qui sont très insuffisants pour couvrir la sécurité des populations rurales. Cependant la très grande majorité de la  population rurale qui se sentait très soulagée par la présence de la garde communale aussi bien durant la décennie noire qu’après le retour du climat sécuritaire ayant favorisé largement leur tranquillité et leur sécurité voire même dans l’accompagnement de la réalisation des différents projets socio-économiques et en particulier l’agriculture et le développement rural et forestier,  et souhaite que ce corps soit transformé en celui de  gardes champêtres  afin qu’il assure d’une manière continue ses missions de sécurité dans les agglomérations rurales.

B.Abdelgheffar
Dimanche 16 Septembre 2012 - 23:00
Lu 428 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+