REFLEXION

Ain Temouchent : Le cimetière "Sid El Hadj Bel Abbès"manque d’entretien



Ain Temouchent  : Le cimetière "Sid El Hadj Bel Abbès"manque d’entretien
Le manque d'entretien et d'hygiène au niveau du cimetière "Sid El Hadj Bel Abbès" implanté à une distance de 03 kilomètres du chef lieu de wilaya d'Ain-Temouchent, sur la route menant vers l'ITMAS, est vivement déploré par les citoyens de la commune d’Ain-Temouchent et ses environs, qui considèrent cet état de fait comme l'irrespect de la mémoire de leurs morts. Du fait qu’à chaque visite, ils se surprennent par la présence des herbes sauvages qui ensevelissent les tombes, des déchets des produits organiques jetés pêle-mêle clairsemant le sol, où  il est enregistré une prolifération des reptiles alourdie par l'errance des chiens. Certains citoyens ont sollicité l'intervention des responsables communaux de lancer une opération d'entretien et de désherbage. Des citoyens nous ont déclaré qu'ils sont prêts à entretenir ce cimetière à leurs frais ou par une action de volontariat. Les responsables concernés sont interpellés pour y remédier à cette situation  qui écœure les citoyens, car ce lieu est censé être respecté avec un bon entretien  d'une manière continue, et ceci relève de notre devoir religieux et humain. Selon les informations recueillies, cette situation fait l'objet d'une attention des responsables locaux pour trouver un dénouement par la réalisation d'un mur de clôture et des opérations d'entretien et de désherbage.                                                                                                                  
                   

B.Abdelgheffar
Vendredi 17 Mai 2013 - 21:00
Lu 488 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+