REFLEXION

Ain Souider lenouider



Ain Souider lenouider
A mi-parcours de son contrat qui court rappelons-le, jusqu’à la fin de la coupe du monde soit le 11 juillet prochain, Saadane avait à maintes reprises menacé de jeter l’éponge, ne supportant pas la pression qui s’exerçait sur lui suite aux critiques des journalistes qui à l’instar de leurs confrères des autres pays, commentaient tout ce qui gravitait autour de l’équipe nationale de football. De retour de l’Afrique de Sud ou l’EN n’a pu inscrire le moindre but lors des trois matchs qu’elle à eu à disputer, voilà que le cheikh nous remet ça, déclarant : « je ne cache pas que je suis fatigué, je veux me reposer un peu ensuite je déclarerai tout à la presse », et de poursuivre » je vous avoue que je n’ ai pas encore pris une décision définitive sur mon avenir à la tête de la barre technique, je dois connaitre ce que compte faire la FAF et quels sont ses objectifs et ses propositions » . avouez, que pour quelqu’un qui se dit usé, fatigué, déstabilisé, entravé dans son travail, le départ est loin d’être programmé.

. .
Lundi 28 Juin 2010 - 11:13
Lu 550 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+