REFLEXION

Aïn El Turck : Démantèlement d'un réseau de voleurs de véhicules de luxe

Agissant sur information, les enquêteurs de la police judiciaire, relevant de la Sûreté de daïra d'Aïn El Turck, ont réussi à démanteler un réseau spécialisé dans le vol de véhicules de luxe. Selon nos sources, l'interpellation de l'un des membres de ce réseau, un repris de justice, répondant aux initiales B.A., âgé de 41 ans, a constitué le fil d'Ariane de l'enquête, qui a nécessité, pour les éléments de la police, l'accord d'une commission rogatoire et ce, pour intervenir dans la ville de Barika, dans la wilaya de Batna.



L'enquête a été déclenchée suite à une plainte déposée par une agence de location de voitures, située dans la localité côtière de Trouville, sur le territoire du chef-lieu de ladite daïra. Le mis en cause dans ce vol, en l'occurrence B.A., a présenté de faux documents pour louer un véhicule auprès de cette agence. Il a été repéré et arrêté dans le village de Cap Falcon où il dispose d'une habitation qui lui sert de refuge, indiquent nos sources. Lors de son interrogatoire, l'interpellé a déclaré avoir cédé la voiture volée à l'un de ses acolytes, D.Y. 30 ans, plus connu sous le sobriquet de « Mounir Chaoui », un multirécidiviste, originaire de la ville de Barika, qui faisait l'objet de huit mandats d'arrêt. Selon nos sources, il était également activement recherché par «Interpol» pour braquage, trafic de drogue et de véhicules. Plusieurs jours de filature et autant de patience ont été nécessaires pour appréhender cet individu, dans la cité Akid Lotfi' où il est propriétaire d'un luxueux appartement grand standing. Il a été intercepté à bord d'un véhicule volé de type Volkswagen, Golf série 6 et a donné une fausse identité. Des clés de voitures volées, des objets volés, entre autres des montres de marques prestigieuses, provenant du braquage, qui a ciblé, quelques mois auparavant, une boutique, sise au quartier Miramar, au cœur d'Oran, ont été retrouvés dans son appartement. Un fourgon volé de marque Mercedes Master, découvert en stationnement dans ladite cité, près de l'immeuble où il réside, a aussi été récupéré par les policiers chargés de cette affaire. Ces derniers se sont déplacés à Barika où ils ont procédé à la perquisition de son deuxième domicile. Sur les lieux, une véritable caverne d'Ali Baba a été découverte par les enquêteurs de la police judiciaire de la Sûreté de daïra d'Aïn El Turck. Un troisième individu, K.S., âgé 27 ans, a été arrêté dans cette ville. Selon nos sources, les policiers estiment que les mis en cause ont à leur actif, une douzaine de vols de voitures de luxe, qui auraient vraisemblablement été désossées et fourguaient en pièces détachées. L'enquête suit son cours pour déterminer les tenants et aboutissants dans cette affaire, dont les trois mis en cause ont été placés en détention provisoire par le magistrat instructeur près le tribunal correctionnel d'Aïn El Turck.              

Medjadji H
Mercredi 13 Février 2013 - 09:44
Lu 377 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+