REFLEXION

Aidons-les !



Aidons-les !
Les appels de SOS lancés par « Réflexion » au profit de plusieurs malades nécessiteux tel que Mehdi, la petite Djihad, le jeune Hichem, etc.., ont au grand bonheur de l’équipe du journal, eu des échos favorables auprès des citoyens qui affluent en grand nombre au siège du journal pour offrir leur aide et assistance à ces personnes qui ont tellement besoin d’un petit geste réconfortant de chacun de nous. Pour ne citer que ces cas, nous sommes heureux d’apprendre que Mehdi est bien pris en charge par la consécration d’une âme charitable qui a semé le grain d’espoir en Mehdi puisqu’elle le prend entièrement en charge sur le plan médical et moral et lui assure un suivi auprès de chirurgiens à Oran. Il y a lieu de signaler que « Dar El Ajaza » de Mostaganem offre le gite à ce grand malade qui a besoin d’un toit sécurisé. Concernant la petite Djihed , c’est Monsieur le Wali lui-même qui a pris en charge ce cas en la faisant évacuer vers l’hôpital de Blida où elle a subi une opération chirurgicale, d’après son père qui a contacté le journal en promettant de nous faire part plus tard, de l’évolution de l’état de santé de sa petite. Quant à Hichem, étudiant sportif, qui atteint de la coccite (maladie des os) est définitivement alité du fait que la maladie dont il est atteint l’empêche de marcher et de se tenir debout ; ce qui nécessite une prothèse totale qui coute la somme de 800.000 dinars. Ce cas a suscité une très grande solidarité et les offres d’aides ne cessent d’affluer auprès du journal qui a reçu un médecin qui a confirmé avoir établi plusieurs contacts susceptibles de prendre en charge la maladie. Un pharmacien s’est présenté spontanément au journal pour proposer sa contribution. Par ailleurs, un groupe de jeunes bénévoles, représentants des Nass El Kheir s’est rendu au journal pour nous apprendre qu’eux aussi se mobilisent pour collecter de l’argent au profit de Hichem afin qu’il puisse avoir sa prothèse parce que l’urgence s’impose. Le directeur de la DAS a quant à lui détaché une assistance sociale au domicile de Hichem. Ayant constaté la situation sociale de la famille de Hichem ; le DAS a promis d’y remédier en l’aidant socialement. Cette solidarité dont ont fait preuve ces nombreux citoyens n’est pas étrangère à notre culture. Il suffit d’identifier la douleur et son lieu pour que toutes les âmes charitables répondent spontanément à l’appel. Alla.A

Réflexion
Mardi 4 Octobre 2011 - 10:59
Lu 536 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+