REFLEXION

Aidez la petite Imene à survivre. Agée de 4 ans, elle est atteinte de quadriplégie,

Elle s’appelle Imène, elle n’a que quatre ans et ne pèse que 9 Kg, elle est quadriplégique, le père M.M, démuni ne sait plus quoi faire. Face à cette situation, le malheureux après avoir taper à toutes les portes, lance un appel poignant à toutes les âmes charitables pour aider sa petite fille.



Aidez la petite Imene à survivre. Agée de 4 ans, elle est atteinte de quadriplégie,
Pour ses parents, la petite Imène n’est qu’un bébé, et cela fait quatre ans qu’elle vit une situation dramatique, va-t-elle restée dans cet état ?, pourrions-nous la prendre en charge et la soigner ? Y a-t-il une âme charitable qui pourrait l’aider et l’assister dans sa maladie ? Ce sont là les questions qui torturent les parents de la petite Imène et leurs font passer des nuits blanches. Cette tragique histoire, a pour théâtre l’une des communes de la wilaya de Mostaganem. Le moral est à zéro, les parents se sentent vides et impuissants, ils n’attendent que le miracle Divin, ils sont pauvres, ils souffrent douloureusement, rien qu’à l’idée qu’ils n’arrivent pas prendre convenablement en charge leur petite fille. C’est cruel, c’est atroce, lorsqu’ils voient leur fille quotidiennement entrain de souffrir le martyre sans pouvoir rien faire. La petite Imène est atteinte de l’une de ces maladies congénitales, qui touchent le système nerveux. Ces maladies ne pardonnent pas et n’offrent aucune chance aux malades atteints, elles condamnent leurs victimes aux souffrances les plus atroces tout le long de leur existence, et seule la mort finira par les délivrer de ces tares insupportables et combien embarrassantes ; la victime ne peut être indépendante, elle est toujours à la charge d’une tierce personne, généralement la mère qui en subit tout le fardeau, car elle se trouve qu’elle est la mieux placée quand il s’agit d’une enfant qui la surveille en permanence en lui assurant tous ses besoins et autres gestes à faire de jour comme de nuit, elle ne peut faire le moindre pas sans la présence d’autrui.
Ainsi est fait, le quotidien de la petite Mahfoud Imène, âgée à peine de 4 années, mais, dont le poids et la taille ne correspondent guère à son âge, elle pèse à peine 9 kilogrammes et ne dépasse point le mètre, elle souffre depuis sa naissance d’un trouble neurologique qui lui en a causé une quadriplégie ( paralysie des mains et des pieds) et un retard psychomoteur très grave, l’empêchant de parler, de déglutir la nourriture, et de se tenir assise, une maladie neurologique dont le médecin traitant n’a pas encore pu diagnostiquer ce cas de maladie assez étrange, il ne pense à aucun trouble neurologique connu, il espère qu’en grandissant, le mal d’Imène laissera apparaître d’autres signes qui l’aideront à orienter son diagnostic.
Pour le moment, Imène perçoit juste un traitement à base de gouttes, à mélanger au sein de sa nourriture, une ration alimentaire totalement liquide qu’elle reçoit à l’aide d’une seringue jetable. Ses parents, Miloud le père âgé de 35 ans, sans la moindre qualification d’emploi, est sans travail depuis plusieurs années, ne parvient plus a prendre en charge sa fille qui lui fait tant de peine, souvent, il emprunte toujours pour lui acheter ses médicaments qu’elle prend depuis qu’elle existe, la mère Aicha âgée de 24 ans ne peut plus retenir ses larmes en endurant toute seule, ce lourd malheur, elle est toujours aux côtés d’Imène depuis quatre longues années, à lui assurer ses multiples besoins sans se fatiguer, mais aujourd’hui ces parents sont parvenus au bout et au fin fond du dénuement et de la misère, ils n’ont plus rien à offrir à la petite Imène, ils demandent du secours et de l’aide, ils pensent que les âmes charitables existent toujours quelque part et les « humains » sont toujours sur cette terre, ils croient dur comme fer à Dieu et que « El-Oumma du prophète » ne s’est pas encore éteinte, et que la Rahma existe toujours, ceux qui veulent bien les aider, à prendre en charge financièrement les frais de la petite Imène, en voici le numéro de compte du père de la petite malade, Monsieur Mahfoud Miloud : CCP N° 12018409-Clé 55. « Qui donnera ou aidera son prochain, Dieu le lui rendra ». Soyez donc, nombreux à venir en aide à la petite Imène pour une éventuelle prise en charge médicale spécialisée. De notre part, nous espérons que les parents seront contactés par une âme charitable ou toute autre personne morale pour au moins atténuer de leur douleur.

L. Ammar
Mercredi 29 Juillet 2009 - 08:00
Lu 1223 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+