REFLEXION

Agressions devant des établissements bancaires à Oran

Les habitants de la wilaya d’Oran doivent, durant ces derniers jours du mois sacré de Ramadhan, faire très attention quand ils vont rejoindre les différents bureaux de poste ou agences bancaires, afin d’effectuer des retraits, à l’occasion de l’Aïd, sachant que durant la journée d’avant-hier, 9 agressions ont été enregistrées dans différentes régions de la capitale de l’Ouest. La commune d’Oran a été, à elle seule, le théâtre de 6 agressions, à l’aide d’armes blanches, perpétrées par des groupes de malfaiteurs, qui ne connaissent ni pitié ni rien d’autre, à l’encontre de 6 personnes, dont 4 femmes, devant des bureaux de poste et des agences de banque, apprend-on de sources sécuritaires.



En effet, et d’après notre même interlocuteur, dans la même période du mois sacré de Ramadhan de chaque année, les agressions se multiplient devant  les établissements bancaires et bureaux de poste, sachant que les malfaiteurs sont surs que les citoyens retirent beaucoup d’argent, à cause de la fête de l’Aïd El Fitr, ce qui leur assure des  proies faciles et en possession de certaines sommes d’argent. En ce qui concerne les victimes, notre source d’information nous a affirmé qu’elles sont âgées entre 42 et 67 ans, dont 04 femmes, qui ont toutes, étaient délestées de leurs biens, dont des téléphones portables, leurs portes monnaies mais surtout leurs sommes d’argent encaissées en cette journée, devant les bureaux de poste et les agences de banque. « Le lieu situé entre la cité Saint Charles et Monté Carlo, où se situe la seconde grande poste de la ville d’Oran, a enregistré 02 agressions, dont les victimes sont une femme de 53 ans, et un homme de 49 ans, qui a failli aussi perdre sa voiture » nous précisera notre même interlocuteur.  Pour  ce qui est des autres endroits où sont survenues les 04 autres agressions, il s’agit de l’avenue de la Soumam, où se situe le CPA et la BNA, la CNEP de la Rue de Mostaganem, la poste de M’dina Djédida et le bureau de poste de Maraval, qui est situé au rez-de-chaussée d’un immeuble dans une ruelle peu fréquentée. Des enquêtes ont été, cependant, ouvertes par les services compétents, afin d’essayer de retrouver les auteurs de ces actes, les appréhender et tenter de récupérer les biens des victimes et leurs sommes d’argent qui ont été évaluées à plus de 50 millions de cts. Par ailleurs, et   concernant certaines  régions situées dans la périphérie d’Oran, d’autres sources nous ont précisé qu’il y a eu 03 agressions devant les bureaux de poste, dont les victimes sont toutes des femmes, âgées entre 58 et 69 ans, qui ont été délestées de quelques petites sommes d’argent, évaluées à 87 mille DA. « Ce sont certainement des retraitées ou des femmes qui encaissent la pension de fille de Chahid ou épouse de Chahid » nous dira notre source. Ces trois agressions ont été enregistrées au niveau des communes de Béthioua, Oued Tlélat et El Braya. L’un des auteurs, celui d’El Braya, a été appréhendé et sera présenté devant le procureur de la république près le tribunal correctionnel  d’Oued Tlélat.    

A.Yzidi
Mardi 14 Août 2012 - 00:33
Lu 461 fois
Oran
               Partager Partager


1.Posté par Lilou le 14/08/2012 11:31
Qu'est ce que ça sera devant les distributeurs de billets ?????? Que je n'utiliserai jamais !!!!!!!

2.Posté par Atmane le 14/08/2012 16:31
il y à qu'en Algérie qu'on voit ça !

3.Posté par farid GUERROUCHE le 14/08/2012 19:56
L'Algérie autrefois appelée californie du bassin méditéranéen , s'enfonce de plus en plus dans la violence , le pays va droit dans le mur .

Oran






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+