REFLEXION

Affrontements entre gardes communaux et policiers à Alger



Affrontements entre gardes communaux et policiers à Alger
Des affrontements ont éclaté hier entre les gardes communaux et les policiers à Birkhadem, a rapporté à TSA  selon Aliouat Lahlou, représentant des gardes communaux de la wilaya de Bouira, qui a confirmé qu’au moins quatre gardes communaux ont été arrêtés et plusieurs autres blessés. Un important dispositif policier a été mis en place notamment à Birkhadem et Bir Mourad Raïs pour empêcher les gardes communaux de rejoindre la Présidence de la République. Les gardes communaux – plusieurs milliers selon des délégués – étaient en route depuis la matinée de ce lundi 9 juillet et se dirigaient vers la Présidence, à El Mouradia, sur les hauteurs d'Alger,  pour y tenir un rassemblement et faire entendre leurs revendications, notamment des augmentations de salaire, a t on appris auprès d’un de leurs délégués nationaux et représentant de la wilaya de Bouira, Aliouat Lahlou. Les marcheurs ont démarré de Blida, tôt dans la matinée. Ils sont actuellement à quelques kilomètres de Birkhadem où un important dispositif policier est en place pour les empêcher d’atteindre le centre de la capitale. « Quarante cinq mille personnes venues de plusieurs wilayas participent à cette marche », assure Aliouat Lahlou. Les manifestants sont actuellement au centre de Birkhadem. « On attend l’arrivée de nos camarades pour franchir le barrage », indique t il.  « La police, tout comme la gendarmerie, n’est toujours pas intervenue », ajoute ce délégué. Un représentant de l’inspection du travail est venu les voir quelques heures plus tôt pour avoir une idée sur leurs revendications, selon lui. « On en a marre de la langue de bois. Ce dossier doit être réglé définitivement par le ministre de la Défense et le président de la République », lance t il.           

Ismain
Lundi 9 Juillet 2012 - 23:14
Lu 490 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager


1.Posté par abdelkader frankfurt le 10/07/2012 12:38
toz... ces groupes de légitimes défense (GLD). qualifiés de milices sanguinaires par les uns et de patriotes par les autres. sont coupables de nombreuses exactions a travers tout le pays. la plupart de ces mercenaire GLD. étaient des voyous, d´anciens prisonniers de droit commun, ect. les seigneurs de la guerre!!!.

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+