REFLEXION

Affichage anarchique à Mostaganem

L'INCIVISME "POLITIQUE" BAT SON PLEIN

Ne se contentant point des sites d'affichage, ni des lieux de meetings pour la propagande électorale, certains partisà Mostaganem préfèrent opter pour la vile pratique, celle qui consiste à afficher leur portrait sur les façades des édifices et les devantures d’établissements publics et privés au mépris de toutes les lois de la République, et dire qu’ils veulent représenter le peuple au parlement ...!



Affichage anarchique à Mostaganem
Finalement, certaines formations politiques semblent s'en ficher éperdument de la loi organique régissant les modalités pratiques relatives à la campagne électorale. Voilà, plus d'une semaine, que ces partis "hors la loi " sont entrés en campagne sans attendre son lancement officiel, ils n'ont respecté ni les biens immobiliers privés, ni les  lieux et autres édifices publics. Plusieurs façades paraissent avoir reçu le passage des "peintres nocturnes" qui ont savamment badigeonnés les espaces ciblés par l'inscription des sigles de partis, et des slogans où les fautes d’orthographe sont multiples. Cette pratique interdite, et portant  atteinte aux biens d'autrui  et à la propriété publique ne semble point inquiéter l'autorité concernée censée veiller au respect des lois de la République. Seuls, quelques particuliers se sentent vraiment désabusés par cette opération nuisible qui les oblige de repeindre les devantures touchées par les bombes de peinture. Selon un boulanger, M. H.A, qui assure la livraison de son pain de bon matin, déclare avoir  surpris une bande de jeunes à arroser les façades d'un établissement public, il a tenté de les blâmer pour cette sale pratique mais pour  toute réponse, ces "peintres" après avoir fini la tache, lui ont riposté avec de larges rires, qu'ils sont payés pour salir les murs de la ville...!  Et dire que les candidats  payant ces énergumènes qui vont salir encore avec les bombes de peinture d'autres murs de la ville au mépris  de toutes les  lois du pays, se proposent de représenter le peuple au parlement pour légiférer d'autres lois que nul ne consent respecter ....!

L.AMMAR
Lundi 16 Avril 2012 - 10:53
Lu 416 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager


1.Posté par Dounia le 16/04/2012 17:37
Rien n'est étonnant. Mostaganem, une belle ville qui renferme des atouts considérables s'est clochardisée.
Bien sur le maire qui n'est pas de la ville, il ne peut pas connaitre les attentes du citoyen Mostaganémois.

2.Posté par jeunes le 22/04/2012 12:38
Un candidat qui ne respecte même pas les lois !! en affichant sa gueule dans chaque coin de rue si comme les mostaganemois ne l'on pas assez vue!!!! comme voulez vous demain qui respectera le citoyen YERHAM BABAKOUM!!! c'est des petits voyous politique!!

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+