REFLEXION

Affaire BCIA : La justice française refuse d’extrader Kherroubi



La Cour d'appel de Paris a rejeté, mercredi 1er juillet, la demande d'extradition de Mohamed Ali Kherroubi vers l'Algérie, a rapporte Tsa selon l'avocat de l'intéressé, M. Abdelhamid Metidji.
Ancien directeur régional de la banque privée BCIA, M. Kharroubi a été condamné en février 2007 en Algérie à 10 ans de prison ferme par contumace pour « complicité de dissipation de deniers publics » dans le cadre du scandale lié à cette banque.

Créée en 1998, la BCIA (Banque commerciale et industrielle d'Algérie) a été mise en liquidation en août 2003, après une série de scandales. Réfugié en France, Mohamed Ali Kharroubi est recherché par la justice algérienne pour purger sa peine.

La justice française a demandé à l'Algérie un complément d'information. Il concerne les décisions de justice rendues dans l'affaire BCIA et qui n'ont pas été transmises à la justice française. Le juge français a également demandé une expertise médicale pour savoir si l'état de santé de M. Kherroubi est compatible avec les soins prodigués en milieu carcéral algérien, ajoute la même source.

« C'est une excellente décision », affirme M. Metidji. C'est la deuxième fois que la justice algérienne échoue à obtenir l'extradition de Mohamed Ali Kherroubi. Le même avocat avait en effet déjà obtenu, en février 2006, par décision du Conseil d'Etat français, l'annulation du décret d'extradition pris par l'ancien premier ministre français Dominique de Villepin.

. .
Lundi 6 Juillet 2009 - 08:00
Lu 995 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+